Saison 2010 - 2011

Lundi 13 Décembre - Belz - Mordelles 0 - 3 - Ouest France

Que ce fut dur pour les belzois! En effet, la première mi-temps était à sens unique et les Mordellais monopolisaient le ballon. De plus, leur pressing était payant dès la dixième minute car Josset, plein d'opportunisme, anticipait une passe en retrait pas assez appuyée de Mahéo et remportait son duel face au gardien (0-1, 10').

Alors que Belz accumulait les déchets techniques, l'équipe de Mordelles faisait preuve de dynamisme et se portait régulièrement vers l'avant. Les visiteurs étaient récompensés de leurs efforts: après une accédération de Baudais côté gauche, celui-ci lança Josset, qui, devant le portier belzois, glissait le ballon à Blanchet qui n'avait plus qu'à marquer dans le but vite (0-2, 38').

Mais les joueurs de Belz n'abdiquaient pas et revenaient après la pause avec beaucoup d'envie mais manquaient de précision devant le but. Les mordellais géraient leur avance et procédaient davantage par contre. En quinze minutes, les attaquants belzois se procuraient plusieurs occasions mais les tentatives de B. Evenno (50'), Dréano (62') et Y. Evenno (64') manquaient à chaque fois le cadre.

Pire, ils s'exposaient à des contres, et sur un centre de Lacire, Blanchet laissait passer le ballon pour Baudais dont le tir heurtait la barre transversale. Finalement, les espoirs belzois s'étaignirent à la 83e minute: après une contre attaque éclair, Blanchet croisait bien sa frappe mais Mahéo revenait dans un premier temps tacler le ballon sur sa ligne avant de commettre une main pour empêcher le ballon de rentrer et était logiquement expulsé. Blanchet se chargeait de marquer le pénalty (0-3, 83') et scellait ainsi avec les siens une victoire méritée.

BELZ - MORDELLES: 0 - 3 (0 - 2). Arbitre: M Rannou. BUTS: Mordelles: Josset (10'), Balnchet (38',83').

EXPULSION. Belz: Mahéo (83')

 

Lundi 13 Décembre 2010 - Belz - Mordelles : 0-3. Mordelles en toute logique - Le télégramme

La longue trêve aura été fatale aux Bélugas qui concèdent un premier revers à domicile face à des Mordelais plus appliqués qui, pour leur part, enregistrent un premier succès à l'extérieur. Sur un ballon mal négocié par Mahéo, manquant sa remise en retrait pour son portier Kerric, Josset en embuscade récupère et glisse le cuir hors de portée de Kerric, (0-1, 10e). Puis, à la conclusion d'un mouvement rythmé entre Josset, Daudais et Blanchet, ce dernier à la réception d'une remise en retrait conclut victorieusement d'un plat du pied (0-2, 38e). La première tentative cadrée Belzoise du débat est l'oeuvre d'Evenno dont la frappe oblige Besnard à un arrêt en deux temps (54e). À l'heure de jeu, les hommes de Mickaël Bouger vont quelque peu sortir la tête de l'eau faisant illusion durant un quart d'heure. Dréano, à la réception d'une longue transversale, seul face au but n'attrape pas le cadre (61e). Le Gloahec sur un centre en débordement trouve Evenno dont la tentative de la tête trop croisée passe de peu à côté de la cage Mordelaise (63e). Sur une nouvelle erreur défense locale, le ballon errant dans à l'entrée de la surface et repris par Daudais dont la frappe s'écrase sur la transversale (68e). Blanchet va se montrer une nouvelle fois déterminant ponctuant le succès des siens. S'en allant seul devancer la sortie de Kerric, le capitaine Mordelais voit sa tentative repoussée sur sa ligne par le retour de Mahéo. Ce dernier détournant des poings la reprise de Daudais se voit logiquement expulsé, Blanchet transformant le penalty accordé (0-3, 83e). Arbitre: M.Rannou Sylvain, assisté de M.Jan Yannick et Tenier Gilbert. BUTS. Mordelles: Josset (10e), Blanchet (38eet 83e). Avertissements. Belz: Evenno (79e); Mordelles: Levêque (36e), Reihem (79e). Expulsion. Belz: Mahéo (83e).

 

Lundi 8 novembre 2010 - Saint Jacques - Belz: 2 - 1 - Ouest France

Bien entré dans le match, Saint Jacques ouvrait rapidement le score par Baluas qui prenait l'ascendant sur son défenseur puis, dans un angle difficile logeait le ballon dans les filets visiteurs (1-0, 10'). Belz manquait l'égalisation sur un coup franc de Le Gloahec, effleuré de la tête par Bosnjak (15'). La sseule occasion morbihannaise d'une première mi temps mieux maîtrisée par les banlieusards rennais qui doublaient la mise sur un lob de Gurel (2-0, 30'). Saint Jacques manquait pourtant le 3-0 lorsque Baluas prennait la défense visiteuse, mais voyait sa frappe bien détournée par Kerric.

Les Bélugas se faisaient encore une frayeur sur un échange Hervé-Devrand (50'), avant de réduire le score suite à un ballon contré par S. Kersuzan (2-1, 52'). Saint Jacques continuait cependant à monopoliser le jeu face à des visiteurs plus accrocheurs que techniques, mais Hervé (60') puis Piel (80') n'arrivaient pas à creuser l'écart et en fin de rencontre les visiteurs jetaient toutes leurs forces pour égaliser. S. Kersuzan alertait B. Kersuzan et la frappe de ce dernier rasait le but local (91'). Saint Jacques pouvait finalement souffler après avoir cru pouvoir s'imposer facilement...

SAINT JACQUES - BELZ 2-1 (2-0). Buts: Saint Jacques: Baluas (10'), Gurel (30'). Belz: S.Kersuzan (52'). 60 spect. Arbitre: M. Galerne.

Cyrille Hervé (Saint Jacques): "On s'est fait peur en gérant mal la seconde période. On retrouve un effectif, seulement certains ne sont pas encore au diapason et ils devront accepter la concurrence."

Mickael Bouger (Belz): "Difficile de gagner un match quand on démarre à la 46'. On a manqué de volonté."

 

Lundi 8 novembre - AS Saint-Jacques - Belz Bélugas : 2-1. Première défaite de Belz - Le Télégramme

Les Bélugas ont connu leur premier revers en championnat, hier, à Saint-Jacques-de-La-Lande. Toujours privés d'Alexis Maheo, Julien Doré et Fred Tellier, les joueurs de Mickaël Bouger ont connu une entame de match délicate.

Ils ont peiné ensuite pour revenir. Pris à la gorge d'entrée, les Bélugas ont ainsi cédé par deux fois lors de la première demi-heure. Tout d'abord c'est le malheureux Sébastien Kervadec qui a trompé malencontreusement Julien Kerric, suite à un centre de Balluais mal contrôlé (11e). Puis à la 25e minute, une superbe lucarne trouvée par Gurel a refroidi les timides ardeurs morbihannaises. Plus expérimentés, les locaux ont alors essayé d'enfoncer le clou mais Kerric a sorti deux ballons très chauds. Après la pause par contre, les joueurs de Mickaël Bouger vont jouer plus haut. Et dans ces conditions ils ont fait jeu égal avec leurs hôtes. Comme Simon Kersuzan a vite réduit le score, Saint-Jacques s'est mis à douter. Belz a de ce fait pris le match à son compte mais la domination visiteuse est restée stérile. «C'est une première défaite face à une équipe de notre niveau, a commenté le président Le Mer, et, comme nous, ils sont préoccupés par le maintien». Désormais, les Bélugas vont poursuivre leur petit marathon puisque dès jeudi ils iront défier La Gacilly avant de recevoir les réservistes gésistes dimanche prochain. Rude programme. Arbitre: M.Galerne BUTS. Saint-Jacques: Kervadec (11e csc), Gurel (25e); Belz: Kersuzan (58e).

 

Mardi 02 Novembre - 75 personnes ont assisté au repas des Bélugas - Ouest France

Les organisateurs de la soirée couscous, le deuxième repas du club de foot

La commission animation de l'AS les Bélugas a organisé dimanche soir une soirée couscous qui coïncidait avec Halloween. 75 personnes étaient présentes, joueurs, dirigeants et familles du club de foot.

Michel Le Mer, président, a dressé un premier bilan sportif à ce stade de la compétition. « On a perdu en coupe de Bretagne, mais en championnat, on a fait bon départ, conforme aux prévisions. » Mikaël Bouger, entraîneur, s'est inquiété des blessés, qui restent toujours trop nombreux.

Au niveau de l'arbitrage, la situation s'est nettement améliorée. « Nous avons deux arbitres, indique Michel Le Mer. David Cornet, qui était chez les vétérans, vient d'être formé à l'arbitrage. Nous avons recruté Benoît Delattre, qui provient d'Hennebont. Il nous manque encore un arbitre, alors, avis aux amateurs ! »

 

Lundi 01 Novembre - Coupe de Bretagne/ Belz Bélugas - FC Séné : 0-3. Séné signe la sensation - Le Télégramme

Gourvès, qui devance ici un défenseur visiteur, et les Belzois se sont fait surprendre par une bonne équipe sinagote

En disposant facilement de Bélugas pour une fois décevants, Séné s'est offert le droit de poursuivre l'aventure, hier.

"On a totalement déjoué. Le jour et la nuit par rapport à notre dernière prestation en championnat". Mine déjouée mais pas abattue pour autant, le capitaine local Nicolas Bosnjak n'a pas traîné pour analyser la défaite (surprenante) des siens, hier, aux confins de la Ria d'Etel. Une défaite dessinée après seulement une heure de jeu et un joli doublé signé Bargon (30e puis 50e), face à une défense ouverte aux quatre vents. «Nous avons perdu de nombreux duels, nous n'étions pas au niveau sur ce coup», poursuivait le joueur belzois.

«Une victoire méritée»

Sans ambages, le discours de Bosnjak tranchait bien évidemment avec celui de l'entraîneur adverse, fort heureux de la partie des siens, qui via Urvois enfonceront un peu plus le clou à la 58e minute. «C'est une victoire méritée, après une première mi-temps équilibrée. Mes gars ont été réalistes dans le jeu, et n'ont donc pas eu à rougir face à une équipe hiérarchiquement supérieure», expliquait le coach de Séné qui en compostant le billet du cinquième tour justifie la tradition de ce club qui brille toujours en coupe. BUTS. Séné: Bargon (30e, 50e), Urvois (58e).

 

Lundi 25 Octobre - Belz - Guer 2 - 1 - Ouest France

Il devenait urgent de réagir pour des guerois qui ne comptaient qu'une seule victoire et que des défaites depuis le début de saison. Et bien, il faudra en compter une de plus désormais, le total de déconvenues se portant à quatre pour les visiteurs. La faute à une jeune équipe de Belz qui joue sans complexe depuis ce début de saison et qui reste pour le moment invaincue. L'entraineur local, Mickael Bouger, se montrait donc plutôt satisfait de son équipe ce dimanche, prenant bien en compte l'absence de certains joueurs cadres. "Malgré les absences, les joueurs ont fait une très bonne rencontre. A la mi-temps le score aurait pu être plus en notre faveur."

Des propos confirmés par Vincent Roty, l'entraineur adverse. Les guérois n'étaient présents que physiquement sur le terrain durant le match. "On a démarré en marchant, on s'est fait mangé dans l'intensité. C'est pitoyable!". A la pause le score était donc de un but à zéro en faveur des Bélugas grâce à la réalisation de Gourves (1-0, 25'). Pour remédier aux problèmes de son équipe, Vincent Roty décide donc de changer son système de jeu. Mais ses joueurs restent "amorphes". "On n'a fait aucun effort, on a été nuls, tout a été nul!".

C'est donc un entraineur en colère qui voit son équipe constamment retomber dans se travers depuis le début de la saison. "Ah si, on se réveille un peu les vingt dernières minutes". Un discours diamétralement opposé chez Mickael Bouger. "Je suis content des joueurs, ils ont bien travaillé et ils ont été solidaires." Ce sont donc des échéances bien différentes qui attendent désormais les deux formations. Confirmer pour Belz, réagir pour Guer.

BELZ - GUER: 2 - 1 (1 - 0). Arbitre: M. Chével. BUTS. Belz: Gourves (25') et Kersuzan (60'). Guer: Leduc 

 

Lundi 25 Octobre - Belz Bélugas - Enfants Guer: 2-1. Guer passe à côté de son match - Le Télégramme

Les Enfants de Guer ont débuté leur rencontre au diesel, du coup, les Bélugas de Belz en ont profité. Il aura finalement fallu attendre que les coéquipiers de Vincent Roty terminent à dix (trois joueurs blessés) pour qu'ils se réveillent, mais trop tard: «nous avons fait une entame de match catastrophique, peste l'entraîneur Vincent Roty, nous y sommes allés en marchant, sans envie, résultat, nous avons été mangés dans les duels». Dans cette première période presque à sens unique, Julien Kerric n'aura pas eu la moindre intervention à effectuer. En revanche, Christophe Meneux pouvait s'être estimé heureux de n'avoir qu'un but de handicap à la pause puisque sur une balle en profondeur de Gourvès dans le dos de la défense adverse, Kersuzan tutoyait le poteau (13e). Ce fut finalement ce diable de Gourvès qui, à la 22e minute, délivrait ses couleurs. En effet, bien lancé dans l'espace par Kersuzan justement, le Bélugas, d'une frappe croisée, donnait un avantage mérité à sa formation (1-0, 22e). «Nous avons fait un superbe début de match, analysait Mickaël Bouger à l'issue de la rencontre. Nous aurions même pu mener 2 ou 3-0 à la mi-temps, sans qu'il y ait grand-chose à dire». Au retour des vestiaires, du côté de Guer, la mi-temps ne porta guère conseil. En effet, les visiteurs se montraient toujours aussi amorphes dans leurs intentions. Le second but de Belz en était d'ailleurs la parfaite illustration. Sur un ballon bêtement perdu en milieu de terrain, tout le monde oubliait de défendre, conséquence, les hommes de Mickaël Bouger partaient en contre et sur un centre en retrait de Gourvès, décidément dans tous les bons coups, Kersuzan, d'une tête plongeante à l'entrée de la surface, prenait Christophe Meneux à défaut (2-0, 61e). Paradoxalement, les Guerois se décidaient enfin à sortir de leur coquille alors qu'ils ne se trouvaient plus qu'à dix joueurs sur le terrain. Ainsi, ceux-ci finissaient par réduire le score à un quart d'heure de la fin, après un une-deux avec Naël, Le Duc, aux abords de la surface de réparation, mettait le ballon hors de portée de Julien Kerric (2-1, 73e). Dans la foulée, Kersuzan, sur un centre en retrait d'Eveno, touchait à nouveau du bois (75e). En toute fin de partie, à la conclusion d'un une-deux avec Eveno, Vincent Roty, légèrement excentré, échouait dans son duel avec Julien Kerric pour une égalisation qui n'aurait pas été spécialement méritée (82e). Arbitre: M.Olivier Cherel. BUTS. Belz: Gourvès (22e), Kersuzan (61e); Guer: Le Duc (73e).

 

Jeudi 14 Octobre - Le club se donne les moyens de ses ambitions - Le Télégramme

Une partie des joueurs et dirigeants des trois équipes seniors, autour de Romain Dreano, qui a reçu le trophée de «Beluga du mois», dimanche soir, lors de la réception organisée pour la remise des calendriers aux joueurs.

Ne pas se relâcher, pour atteindre les deux objectifs de la saison: le maintien de l'équipe 1 en DSR et la remontée de la 2 en D2. Cette exhortation du nouveau président de Belugas, Michel Le Mer, dimanche, lors de la réception pour la remise des calendriers et d'équipements sportifs, témoignait de la motivation qui règne au sein du club, aujourd'hui en bon ordre de marche et qui se donne les moyens de ses ambitions. Au plan sportif d'abord, avec «une bonne préparation et de la volonté, de la solidarité et de l'ambition», et surtout «du talent» de la part des joueurs, dont l'effectif jeune «mérite notre confiance». Au plan de l'arbitrage, avec déjà deux candidats à l'écusson, Benoît Delattre et David Cornet. «Mais il nous faudra au minimum un troisième pour continuer à pouvoir évoluer dans de bonnes conditions en DSR». Au niveau organisation, le comité directeur est présent et actif, un gros travail est effectué auprès des partenaires et une aide exceptionnelle sera demandée à la municipalité, car, avec la montée en DSR, le budget du club augmentera de 25%atteignant les 320.000€. Enfin, le président a évoqué les installations. Actuellement, les vestiaires du camping sont en cours de transformation; suivra, début 2011, la modification des vestiaires actuels, attendue depuis plus d'une décennie. «Je me félicite de la concertation mise en place avec les élus et les services techniques pour ces réalisations».

 

Lundi 11 Octobre - Belz - Guénin : 0-0. Les promus se neutralisent - Le télégramme

Le Guéninois Le Gal contrôle le ballon devant le Belzois Le Bohec

Bosnjak et ses coéquipiers de Belz, promus en DSR et qui n'ont toujours pas encaissé le moindre but, accueilleront Guer, demain.

 

Avec ce partage de points, Belz est toujours invaincu et Guénin attend sa première victoire. Au nombre d'occasions, particulièrement en première mi-temps, Guénin prenait l'avantage; un mauvais dégagement de Kerric atterrissait dans les pieds de Le Gal qui tentait un tir d'instinct lobé de 35-40 mètres (12e), le gardien avancé était battu mais le ballon passait au-dessus de la transversale. Belz jouait long et la vivacité de Simon Kersuzan lui permettait de déborder (38e) mais il perdait son duel avec Marzin le gardien Guéninois. Les visiteurs, après deux autres tentatives sans danger, créaient quelques frayeurs juste avant la pause sur un coup de pied arrêté de Le Gal (45e +2) mais Kerric vigilant, parvenait à sortir le ballon au-dessus de la transversale.

Belz plus entreprenant

Au retour des vestiaires les Bélugas pressaient davantage la défense de Guénin, sur un corner, la reprise de la tête de Kervadec (48e) était repoussée par Marzin dans les pieds de Gourvès qui manquait le cadre; Yoann Evenno (61e) manquait sa frappe et sur le contre Guéninois qui suivait, Le Paih lançait Romain Magueresse qui voyait son tir repoussé par Kerric. Les Belzois répliquaient par un tir de Kersuzan (68e) capté en deux temps par Marzin, la défense de Guénin, plus malmenée qu'en première période ne pliait pas. Bénéficiant d'un coup franc (79e) Guénin manque de peu l'occasion du match, frappé par Le Goudivèze et repris de la tête par David Guégan, Kerric est sauvé par sa transversale, Belz a eu chaud. Jusqu'à la fin chaque équipe recherchera le KO, mais personne ne parviendra à l'obtenir. Arbitre: M.Le Brestec, assisté de M.Maheux et Hollard. Avertissement. Belz Bélugas: Buet (85e).

 

Lundi 11 Octobre - Belz et Guénin dos à dos - Ouest France

A l'image de Kersuzan qui bute sur Marzin, Belz et Guénin ont été incapable de trouver la faille

DSR. Belz - Guénin: 0 - 0. A l'issue d'un match fermé, Belzois et Guéninois ne se sont pas départagés

Aucune des deux équipes n'a pris l'ascendant dans cette rencontre qui est longtemps restée fermée. Ni les Belzois, ni les Guéninois n'arrivaient à développer leur jeu pour inquiéter l'adversaire. Kerric, le gardien belzois, était tout proche de se faire surprendre au début du match. Sur un mauvais dégagement, Le Gal récupérait le cuir à 35 mètres et tentait de lober le gardien en première intention mais sa tentative passait juste à côté du but. La seule occasion adverse, mais non moins sérieuse, intervenait à la 38ème minute de la part de Kersuzan. Mais ce dernier perdait son duel face à Marzin.

En deuxième période, les visiteurs se montraient plus dangereux mais sans parvenir à faire trembler les filets adverses. A la 62ème minute, Maguereuc était lancé en profondeur par Le Peih, mais il se heurtait à Kerric, auteur d'une bonne sortie. Belz se procurait une nouvelle occasion par l'intermédiaire de Kersuzan mais son tir était stoppé par Marzin en deux temps. Le suspens aurait pu être tué à la fin de la partie mais la barre repoussait la dernière tentative de Guégan.

BELZ - GUENIN: 0 - 0

Mickaël Bouger (Belz): Le math nul est logique, on a été présent dans l'impact comme je l'avais demandé à mes joueurs. Il y a eu une grosse occasion de chaque côté. Je suis content car il y avait un bon état d'esprit.

Bertrand Jacques (Guénin): C'était un match costaud. C'est le premier match depuis le début de la saison où l'on n'encaisse pas de but. Pour moi, c'est le plus important. Sur un terrain en mauvais état, les contrôles sont difficiles, ce qui explique qu'il y eu peu d'occasion.

 

Lundi 4 Octobre 2010 - BO Questembert - Belz Bélugas: 3-1. Rival régale Questembert - Le Télégramme

Avec un doublé et une passe décisive, l'attaquant de la Bogue d'Or, Rival, a largement contribué à la qualification de son équipe face à une formation de Belz qui a été dominée toute la rencontre. Ce duel entre deux formations du même groupe de DSR offrait des situations intéressantes pour des Questembertois plus en rythme lors des premières minutes. Le gardien de Belz, Kerric, était obligé d'intervenir sur une première frappe de Chevalier (5e). Maîtres du ballon, les joueurs de Nicolas Scourzic se faisaient pourtant piéger sur l'unique occasion des Visiteurs. Après un décalage de B.Evenno, Kersuzan rentrait dans la surface et trompait Noblet, au chômage technique depuis le début, qui ne pouvait que freiner la course du ballon (0-1, 21e).

Rival passeur décisif...

La réaction de la Bogue d'Or ne se faisait pas attendre. Alors que Le Thiec faisait briller Kerric (24e) et Lescop tirait au-dessus (29e), les Locaux allaient égaliser par l'intermédiaire d'Orain, reprenant un centre en retrait de Rival, qui avait débordé côté gauche (1-1; 31e). La deuxième mi-temps était une copie conforme de la première. Sous une pluie battante, la BO dominait copieusement sans pour autant trouver la faille malgré les tentatives d'Orain (47e, 59e) et de Le Thiec, sur coup franc (52e).

... et buteur

Il fallut attendre les cinq dernières minutes pour voir enfin le tableau d'affichage se débloquer en faveur de Questembert en dépit d'une frayeur causée par les tirs successifs des Bélugas, Kersuzan et Doré (78e). Rival enfilait alors le costume de sauveur pour les siens. Chevalier lançait Le Thiec dans la profondeur. Ce dernier centrait en retrait pour Rival qui marquait dans le but vide (2-1, 85e). La messe était dite et l'attaquant questembertois y allait de son doublé lorsqu'il déviait astucieusement le corner du nouvel entrant, Chaigneau (3-1, 88e).
La fiche technique
Arbitre: M.Pillet. BUTS. Questembert: Orain (31e) et Rival (85eet 88e); Belz: Kersuzan (21e). Avertissements. Questembert: Mauge (90e); Belz: Le Bohec (90e+1).

 

Lundi 27 Septembre 2010 - Languidic FC - Belz Bélugas : 0-3. Languidic chute logiquement - Le télégramme

Le démarrage de la saison semble bien difficile pour Languidic en pleine reconstruction et toujours à la recherche de points.

Avec une équipe de Belz qui semblait repliée sur elle-même et des Languidiciens qui ne parvenaient pas à se créer une véritable occasion, la rencontre s'annonçait ennuyeuse. Pourtant, sur une de ses premières offensives, le Bélugas Bosnjak, lancé vers le but, tentait le lob, Isambert parvenait à dévier le ballon mais Kersuzan qui suivait ne manquait pas l'occasion d'ouvrir le score (10e, 0-1). Dès lors les hommes de Mickaël Brient n'ont fait que courir après le score et bénéficiant d'un corner, les visiteurs étaient à deux doigts du break sur la reprise de volée de leur capitaine Bosnjak qui frôlait le montant gauche des buts d'Isambert (38e). Au retour des vestiaires Kersuzan multipliait les percées et sur un débordement du côté gauche, sa remise en retrait était reprise par une frappe à ras de terre de Gourvès qui trouvait le chemin du but malgré la détente d'Isambert (54e, 0-2). Quelques minutes plus tard sur un nouveau centre de Kersuzan, le défenseur Bois faillit marquer contre son camp (58e) et sur le corner qui s'ensuivait Dréano était à la reprise et portait le coup de grâce (59e, 0-3). Ce troisième but avait touché l'orgueil des Languidiciens qui se procuraient quelques occasions durant la dernière demi-heure. Une frappe lointaine de Tony Corral (64e) stoppée par Kerric, puis sur un corner repoussé par Kerric dans les pieds de Giquello qui manquait le cadre (76e) et enfin à la 89e minute où Allio se présente seul devant Kerric mais perd son duel. Mickaël Briend va devoir trouver des solutions pour prendre des points. Le Bélugas Mikaël Bouger apprécie cette première victoire à l'extérieur et trouve que ses protégés ont bien réagi en seconde période après une première mi-temps en demi-teinte malgré le but marqué à la 10e minute. Arbitre: M.Abgrall, assisté de M.Cararic et Lorric. BUTS. Belz Bélugas: Kersuzan (10e), Gourves (54e), Dréano (59e). Avertissements. FC Languidic: Corral Jimmy (49e); Belz Bélugas: Dréano (38e), Doré (41e), Panhelleux (49e).

 

Lundi 27 Septembre 2010 - Languidic - Belz: 0 - 3 - Ouest France

Même si son équipe a pris le bouillon contre des Bélugas très réalistes, Mickael Briend faisait contre mauvaise fortune bon coeur. Si bon nombre de joueurs évoluaient l'an passé avec l'équipe réserve en D2, les languidiciens font là un dur apprentissage. Des locaux déjà privés de Mathieu Morvant et de Stévan Le Ruyet qui perdaient sur blessure Fabrice Kervadec, ce qui destabilisait leur défense(7').

Auteur d'un match époustouflant, Simon Kersuzan en profitait pour débloquer la situation (0-1, 10'). Les équipiers de Nicolas Bosnjak laissant l'initiative à leurs adversaires qui n'étaient jamais dangereux.

Après la reprise Kersuzan, omniprésent, offrait un caviar à Thomas Gourvès qui transformait l'offrande en but (0-2, 54'). L'ancien montagnard poursuivait son festival en délivrant à Romain Dréano une nouvelle passe millimétrée qui terminait sa course dans les buts de Gwen Isambert (0-3, 59').

Les languidiciens, par Bastien Allio vendangeaient, en toute fin de match, leur seule occasion de but (89'). Devant les yeux des observateurs questembertois, les Bélugas ont bien préparé le rendez-vosu qui els attend en coupe de France face à la troupe de Nicolas Scourzic. Un adversaire d'un tout autre calibre.

LANGUIDIC - BELZ: 0-3 (0-1). Arbitre: M Abgrall

BUTS: Kersuzan (10'), Gourvès (54'), Dréano (59')

Mickael Briend (Languidic):"La sortie sur blessure en tout début de match de Fabrice Kervadec nous a fait mal, on a eu un moment de flottement. On prend aussi deux buts sur des contres."

Mickael Bouger (Belz):"Je suis satisfait du comportement des joueurs qui ont bien réagi après une première mi-temspa ssez moyenne."

 

Mardi 21 septembre 2010 - La foule au stade pour un match au sommet - Le télégramme

C'était l'événement sportif du week-end et une vraie fête du football à l'échelon de tout le canton: dimanche, au stade de la Garenne, plus de 300 spectateurs et supporters se sont massés dans la tribune et tout autour de la main courante, pour assister au match de troisième tour de coupe de France opposant deux des trois clubs cantonaux: l'Erdeven-Etelfoot (D2) et l'AS Belugas de Belz (DSR). Les paris allaient bon train, entre supporters des locaux que l'on sait en bonne forme et motivés, et les visiteurs avec une équipe refondue. Sur le terrain, les petits poucets locaux ont fait preuve d'une belle vaillance mais insuffisante pour combler l'écart de quatre divisions qui sépare les deux équipes. Après avoir fait jeu égal en première période, ils se sont effondrés en seconde période, concédant jusqu'à quatre buts.

 

Lundi 20 septembre 2010 - Erdeven-Etel (D2) - Belz (DSR) : 0-4 - Ouest France

La première mi-temps est équilibrée, et aucune des équipes ne réussit à briser le verrou adverse malgré une occasion nette de chaque côté. En deuxième mi-temps, Belz prend rapidement l'ascendant et va monopoliser le ballon.

Après une percée d'Evenno, Dreano récupère le ballon à 25 m et loge le ballon dans le petit filet du gardien (0-1, 75'). Dès lors, les attaquants belzinois se baladent entre les lignes adverses et à la suite d'un centre, Le Divanach déviait le ballon sur la barre avant d'effectuer un arrêt devant Evenno mais il ne pouvait rien sur la reprise de Le Gloahec (0-2, 75').

Malgré une bonne volonté, Erdeven-Etel n'arrive plus à sortir de sa moitié de terrain et accumule les pertes de balle. Gourves n'en demande pas tant, et inscrit le troisième but de son équipe après un tir dévié qui trompe le gardien (0-3, 82'). Le calvaire n'est pour fini pour Erdeven-Etel : sur une énième perte de balle de la défense, Kersuzan file au but et trompe le gardien (0-4, 93') parachevant la victoire belzoise qui aura mis du temps à se concrétiser.

ERDEVEN-ETEL - BELZ : 0-4 (0-0). Arbitre : M. Rumeur. BUTS : Dreano (70'), Le Gloahec (75'), Gourves (82'), Kersuzan (90'+3).

Philippe Le Guen (Erdeven-Etel) : « Ça a été difficile en deuxième mi-temps, ils ont les joueurs qui font la différence. Mais le plus important, c'est que le derby s'est déroulé dans une bonne ambiance, sur le terrain et dans les tribunes. »

Mickael Bouger (Belz) : « La première mi-temps était équilibrée, mais on a mis plus d'envie en deuxième mi-temps. On les a fait courir et ça a payé. Je tire mon chapeau à l'adversaire. »

 

Lundi 20 septembre - Erdeven-Etel - Bélugas de Belz : 0-4. Le petit poucet craque en seconde mi-temps - Le Télégramme

Si la période initiale fut équilibrée entre les clubs voisins d'Erdeven-Etel et de Belz, la seconde mi-temps fut largement à l'avantage du club le plus huppé, qui enfonça le clou à quatre reprises en fin de partie. Le score final (4-0) est toutefois trop lourd pour les protégés de Philippe Le Guen, qui ne méritaient pas une telle punition...

Erdeven-Etel a tenu la comparaison avec son adversaire en début de match. La première occasion revenait d'ailleurs aux locaux, lesquels sur un corner de Lucas, reprit de la tête par Jéhanno, poussaient aux prudences d'usage le rideau défensif des Bélugas (15e). D'autres occasions allaient suivre des deux côtés avec des opportunités pour Belz, notamment sur un face à face entre Dore et le portier des Maritimes Le Divenach (25e), ou encore sur un centre tir de Kersuzan, légèrement au-dessus du portique étellois (30e). Pas en reste l'attaquant d'Erdeven Olliéro, réagissait mais sans conséquences du côté du tableau d'affichage (34e).

A l'image de Kersuzan, à la lutte avec Bozec, les Belzois ont su faire le dos rond avant d'imposer leur jeu après la pause.

La belle moisson des Bélugas

Peu à peu, la formation de Ligue faisait monter le rythme de la partie. La domination devenait très nette sur des actions tranchantes de Gourvès (59e), Dore (60e) et B.Evenno, dont la frappe tutoyait le cadre d'Erdeven-Etel (66e). La moisson débutait sur une frappe de 25m de Dréano, qui trompait le gardien Le Divenach (0-1, 70e). Belz, qui avait sagement attendu son heure, corsait la note par Le Gloahec, à la conclusion d'un excellent travail de Kersuzan, puis de Dore (0-2, 76e). La mainmise sur le match de la part des gars de Mickaël Bouger devenait de plus en plus forte au fil des minutes. Ainsi, après deux tentatives infructueuses de Dore, puis de Le Gloahec, le joueur de couloir, Gourvès, avec l'aide du montant gauche, ajoutait un nouveau but (0-3, 83e). La marque allait de nouveau évoluer au cours du temps additionnel avec Kersuzan qui trompait, une nouvelle fois, l'infortuné Le Divenach (0-4, 90e+3).
la Fiche technique
Arbitre: M.Benoit Rumeur. Spectateurs: 300 environ. BUTS. Belz: Dréano (70e), Le Gloahec (76e), Gourvès (83e), Kersuzan (90e+3).

 

Lundi 13 septembre 2010 - Belz - Chartres-de-Bretagne : 0 - 0 - Ouest France

Belz a connu quelques chamboulements à l'intersaison. Du coup, les Bélugas partaient un peu dans l'inconnu, avec un effectif assez novice à ce niveau.

Après un gros quart d'heure de mise en jambes, les deux équipes privilégiaient la défense. Le football pratiqué était d'un piètre niveau, pas de construction, des ballons aériens passant d'un camp à l'autre, pour des occasions trop rares. Notons, en faveur des Bélugas, les coups de pied arrêtés de Kersuzan (20') et Mahéo (28', 40'). Côté visiteur, les centres de Colléaux (35', 38') ne trouvaient pas preneur, si bien qu'à la pause le score était vierge.

À la reprise, un centre de Le Gloahec était repris par Kersuzan, qui ne cadrait pas (47'). Le Chartrain Colleaux, bien lancé dans l'axe, ne pouvait conclure (65'). Le jeu était du même acabit qu'en première période et le suspense était total jusqu'à la fin de la rencontre. Finalement, le partage des points semblait satisfaire les deux équipes.

BELZ - CHARTRES-DE-BRETAGNE : 0 - 0. Arbitre : M. Le Goff.

Mickaël Bouger (Belz). « C'est un bon nul pour un premier match. On a été costaud défensivement mais il faut qu'on soit meilleur dans le jeu collectif. »

David Le Borgne (Chartres-de-Bretagne). « Nous devions l'emporter. C'est bien la preuve que dominer n'est pas gagner. Sur un terrain difficile, on a manqué d'adresse dans la zone de finition. »

 

Lundi 13 septembre - Belz Bélugas - ES Chartres : 0-0. Belz s'en contentera - Le Télégramme

Face à une équipe adverse qui n'a pas su saisir sa chance, Belz a cueilli son premier point de la saison, hier après-midi, chez lui. Difficile, pour Mikaël Bouger, de cacher sa satisfaction, hier en fin d'après-midi. Avec le point du nul dans la poche et quelques doutes levés après cette première participation à ce niveau, le coach de l'équipe locale avait l'analyse joyeuse et le sourire bien accroché au visage. «C'est un très bon nul. Vraiment, je suis content, car les gars ont respecté les consignes. Je voulais de la solidité défensive, ce qui nous a permis aujourd'hui de recueillir notre premier point pour cette première à ce niveau», analysait Mickaël Bouger. Face à la célérité adverse, les Morbihannais n'ont en effet jamais vraiment tremblé, si l'on excepte l'énorme occasion manquée de Colleaux, qui butera au terme d'une chevauchée solitaire sur le portier local (62e). Les Belzois, en penchant davantage sur les côtés à partir du quart d'heure de jeu, ont donc, globalement, dominé les débats, s'offrant d'ailleurs de belles opportunités via des attaquants qui n'ont pas lésiné sur les efforts. Ainsi, peu après la reprise, la centaine de spectateurs ouvrit grand ses yeux: Kersuzan, profitant d'une belle offrande de Doré, fut à deux doigts de débloquer la marque, sa frappe passant juste au-dessus de la cage des visiteurs. Plus prompts à la récupération, et avec une application remarquée au milieu de terrain, les Morbihannais ont donc réussi leur baptême du feu, hier, même s'il reste encore du travail, selon leur entraîneur. «C'était bien, comme je le disais, mais, bien sûr, il reste des choses à améliorer. Il faut que mes gars prennent de l'assurance, mais ça, c'est normal». Arbitre: M.Le Goff. Avertissements. Belz: Doré (89e); Chartres-de-Bretagne: Lallament (84e).

 

Mercredi 08 septembre 2010 - Belz bat Ploemel en Coupe de France - Ouest France

Dans le cadre du deuxième tour de la coupe de France, l'ESP football a reçu l'AS les Bélugas, de Belz, dimanche.

La rencontre, qui s'est soldée par 0-2 en faveur des Belzois, a attiré un public venu en voisins, dans une ambiance bon enfant.

 

Mardi 08 septembre 2010 - Les amis de Pierre Perrigaud jouent à sa mémoire - Ouest France

Le challenge Pierre Perrigaud, une belle histoire qui mêle sport et amitié

Une figure du club de foot

Pierre Perrigaud, qui était une figure importante du club de football l'AS les Bélugas, est décédé en février 2008. Il a joué en catégorie vétérans. C'est en sa mémoire que la troisième édition du challenge, qui porte son nom, a eu lieu samedi.

Huit équipes en compétition

Huit équipes, parmi les plus proches de celles qu'il connaissait, ont participé au challenge. Gilbert Gouzerh, responsable de l'équipe vétérans, dans laquelle Pierre Perrigaud jouait, explique :« Il y a également l'équipe des pompiers, qui est présente, et dans laquelle joue le fils de Pierre, Ludovic, que tout le monde appelle Ludo, et l'équipe d'Auray pneus où il travaillait. Tout le monde pense à lui ici "a t-il expliqué. « Le challenge se passe dans un super-esprit. Ce n'est pas la compétition qui prime. Tous les ans, nous avons eu un gagnant différent. Le challenge est remis en jeu chaque année. C'est un challenge symbolique. »

Laudaul, vainqueur du tournoi

À l'issue du challenge, qui s'est déroulé en quatre matchs de vingt minutes, Landaul a été proclamé vainqueurs, par 1 but à 0 contre Belz. Les équipes participantes étaient Erdeven-Etel, Loisirs Belz, les pompiers, Locoal-Mendon, les vétérans de Belz, Locquenin, Auray Pneus et Landaul. Marielle Perrigaud, veuve de Pierre, a assisté à la remise des prix et s'est vue remettre un bouquet par Bruno Goasmat, maire, au nom de la municipalité, et un second par le club de football.

Vingt-cinq vétérans au club

Pour perpétuer le travail entrepris par Pierre Berrigaud et les autres prédécesseurs, 25 vétérans s'entraînent régulièrement au sein du club. Ils entameront leur championnat dans deux semaines.

 

Lundi 07 septembre - Challenge Pierrot-Perrigaud. Victoire de Landaul - Le Télégramme

Les joueurs vétérans de Landaul avec Marielle, l'épouse de Pierrot Perrigaud, Bruno Goasmat, maire, Hervé Le Gloahec et Philippe Le Mignant, adjoints, Gilbert Gouzerh, de l'AS-Belugas: Guy Le Mené, coach, Lionel, Yann, Christophe, Fred, Eric, Fred, Mickael, Bruno, Guén, Patrice, Jean-Pierre, Jean-Luc et Jean-Yves.

Vous avez battu Locoal-Mendon, tenant du challenge mais aussi champion du Morbihan! Vous avez gagné, mais surtout, vous être venus jouer pour le plaisir et la convivialité; et Pierrot, c'était la convivialité». En félicitant les vétérans de Landaul, vainqueurs samedi du challenge Pierre-Perrigaud, Gilbert Gouzerh résumait l'esprit de ce tournoi organisé depuis trois ans par l'AS-Belugas en hommage et souvenir à l'un de ses piliers, happé par la maladie en février2008, à seulement 56 ans.

Huit équipes

En finale, Landaul a battu l'Entente Foot-loisirs de Belz par un seul but signé Eric. Le tournoi avait réuni huit équipes, dont une constituée de collègues de travail de Pierrot, au sein de l'entreprise Auray-Pneus.

Les résultats 1. Landaul sport; 2.Entente Foot-loisirs de Belz; 3. Hermine de Locoal-Mendon; 4.AS-Locquénin.

 

Mardi 31 aout - Challenge Pierrot-Perrigaud. La troisième édition a lieu samedi - Le Télégramme

Pilier fédérateur et très actif au sein du club de foot AS-Belugas, Pierrot Perrigaud s'en est allé en février 2008, à seulement 56 ans. En septembre de la même année, les vétérans du club ont souhaité lui rendre hommage et témoigner de leur amitié à sa famille en organisant un tournoi à sa mémoire. Le succès du challenge qui porte son nom a été tel qu'il a été décidé de pérenniser le rendez-vous. L'an dernier, aux vétérans et joueurs loisirs du secteur s'est ajoutée une équipe constituée, à l'initiative de Stéphane Lorho, de collègues de travail de Pierrot, au sein de l'entreprise Auray-Pneus. Cette équipe sera sur le terrain, ce samedi 4 septembre, aux côtés des vétérans des Belugas, de l'AS-Locquenin, de l'Hermine de Locoal-Mendon (vainqueur en 2009), de l'Entente foot loisirs de Belz, etc.

Pratique Le tournoi débutera à 14h. La remise du challenge est annoncée pour 18h. Restauration et buvette sur place. Entrée libre.

 

Lundi 30 aout 2010 - Pizza et tiramisu à la soirée italienne du foot - Ouest France

Mickael Bouger, entraineur des séniors, Pascal Le Nabat et Mickael Le Gloanic, membres de la comission animation et Vincent Evenno, joueur

L'AS les Bélugas, qui s'est restructurée pour cette saison, a mis en place une commission animation. Pascal Le Nabat et Mickaël Le Gloanic, deux des membres, expliquent leurs motivations. « Cette soirée italienne mise sur la convivialité avant d'attaquer la saison. On va essayer de lancer des soirées à thème, tous les deux mois. » Ces initiatives permettront de fédérer les joueurs autour d'une ambiance club.

Samedi soir, à la salle des Pins, 25 joueurs, encadrants, supporters, et sympathisants se sont rassemblés autour d'un menu composé de pizzas, salade et tiramisu. Une première engageante.

Mikaël Bouger, entraîneur des seniors, était présent avec sa petite famille. Il a donné ses premières impressions en cette période d'avant saison. « Dans l'ensemble, la préparation se déroule très bien. Nous avons perdu le dernier match contre Noyal-Pontivy (3-0), nous sommes tombés face à une équipe qui va jouer en DSR. Il y avait 0-0 à la mi-temps et nous avons joué un bon match dans l'ensemble. Il y a eu de l'intensité dans cette rencontre. »

Les Bélugas attendent à présent les matchs de la coupe de France

 

Lundi 23 aout 2010 - Les matchs amicaux, un bon test pour les Bélugas - Ouest France

Les séniors de l'AS Bélugas, samedi soir

Les joueurs seniors de l'équipe A, à laquelle s'étaient joints des joueurs de l'équipe B, de l'AS les Bélugas ont accueilli, samedi soir le Cep Lorient. La rencontre s'est soldée par une nouvelle victoire pour les locaux (4-0).

Après avoir remporté deux autres matchs contre l'Essor et Keriado, les Bélugas ne totalisent qu'une seule défaite pour l'instant. Mikaël Bouger, nouvel entraîneur du club, entame cette saison avec confiance. « L'équipe s'est étoffée. Nous avons une bonne ambiance et les gens ne peuvent que progresser car il y a de l'envie. »

Le prochain match amical aura lieu contre Noyal-Pontivy, en attendant de participer à la coupe de France.

 

Mardi 17 aout 2010 - Six cents joueurs au deuxième loto des Bélugas - Ouest France

Les joueurs à la recherche des cartons qui leur porteront chance

A une semaine d'intervalle, l'AS les Bélugas a organisé, vendredi 13, son deuxième loto de l'été. Après avoir accueilli six cent cinquante joueurs lors de la première soirée, le club a enregistré une très légère baisse de fréquentation, avec cependant six cents participants.

« Nous sommes satisfaits de ce double loto, a déclaré Simon Kersuzan, membre de la commission animation et préposé au site internet. Liline Lamour, l'animatrice, a fait l'unanimité auprès du public. » La formule, qui mettait en jeu des bons d'achat, a été plébiscitée par les joueurs.

« Grâce à cet apport financier, nous allons pouvoir faire face aux déplacements de cette année, très loin de la commune », ajoutait Simon Kersuzan. En effet, le club joue cette saison en DSR. La plupart des déplacements sont programmés dans des communes d'Ille-et-Vilaine.

 

Lundi 09 aout 2010 - 650 joueurs au loto de l'AS Les Bélugas - Ouest France

Pour son loto nouvelle formule, animé par Liline Lamour, où seulement des bons d'achat étaient mis en jeu, l'AS les Bélugas a accueilli environ six cent cinquante personnes, vendredi soir, à la salle polyvalente. Tous les bénévoles sont récompensés d'un tel succès.

Les pompiers, qui avaient prêté leur matériel, ont été remerciés par le club, ainsi que la municipalité, pour la mise à disposition des installations.

Le vendredi 13, à 20 h 30, à la salle polyvalente, le club organisera une autre soirée similaire, toujours animée par Liline Lamour.

Les bénévoles du club seront une nouvelle fois sollicités pour assurer la mise en place, le vendredi matin. Le club les invite à se faire connaître au 06 03 96 59 74.

 

Samedi 07 aout 2010 - Les joueurs des Bélugas, plus jeunes et assidus - Ouest France

Les joueurs séniors de l'AS Bélugas mercredi soir, avant l'entrainement

Cela fait déjà trois semaines que les joueurs des équipes seniors de l'AS Les Bélugas ont repris l'entraînement. Mikaël Bouger, le nouvel entraîneur, découvre le potentiel du club. « C'est un effectif jeune qui ne demande qu'à progresser », déclare-t-il, mercredi soir, lors de la séance d'exercices.

Cinquante seniors sont répartis sur trois équipes, sans compter les vingt-cinq vétérans. Philippe Kermorvant, vice-président et chargé des relations seniors dans la commission sportive, apprécie : « Ça bosse bien, les joueurs sont assidus. »

Le premier match amical aura lieu ce samedi contre l'Essor, à Locmiquélic, à 19 h. Ce sera l'occasion de découvrir les nouveaux joueurs dont Julien Kerric (CEP Lorient), Mathieu Doré (FC Lorient), Frédéric Tellier (JV Auray), Julien Buet (Keriolets Pluvigner), et Thomas Gourvès (Quéven).

Le club, avec son équipe première, qui évoluera cette saison en DSR, a mis en place une nouvelle organisation interne. La commission animation et communication, la commission vie sportive, et la commission entente de la Ria ont été créées sous la présidence de Michel Le Mer. Huit membres composent chaque commission. Le comité directeur se réunira tous les deux mois et l'ensemble du bureau, tous les quinze jours.

Un nouvel équipementier a été choisi. Julien Keraron explique cette démarche. « C'est la première année que nous prenons tout le matériel chez le même fournisseur. Il s'agit d'Ameziane Khendek, ancien arbitre de ligue 1, qui tient Signa sport, à Quimper. » Le fait de jouer en DSR va également générer des frais de déplacements plus importants. « Six déplacements sur douze vont avoir lieu du côté de l'Ille-et-Vilaine. »

Prochains matchs amicaux. Samedi 7, rencontre avec l'Essor, à Locmiquélic. Vendredi 13, déplacement à Keryado. Mercredi 18, rencontre avec Mendon. Samedi 21, réception du CEP Lorient pour l'équipe A, et du Stade Gâvrais pour l'équipe B. Mercredi 25, déplacement à Sainte-Hélène.

 

Mercredi 28 juillet 2010 - Journée d'intégration chez les Bélugas - Ouest France

Les footballeurs avaient troqué le ballon contre le vélo, samedi matin

Après la reprise de l'entraînement qui a eu lieu mercredi, les joueurs des Bélugas ont partagé une journée d'intégration, samedi. Sur un parcours de 25 km, les footballeurs ont partagé un circuit qui les a conduits sur Kerhillio, Keravéon et Ninézur. Le midi, ils se sont réunis autour d'un repas commun pris à la salle polyvalente, tandis qu'un concours de pétanque prolongeait la journée détente.

La composition du club pour la nouvelle saison a été évoquée. « Nous avons six joueurs mutés, et deux joueurs non mutés qui arrivent, ce qui nous fait un effectif de cinquante joueurs seniors », explique Julien Keraron, chargé de la communication.

Outre Michel Le Mer, le nouveau président, Mikaël Bouger, nouvel entraîneur, était également à cette journée. Il a fait part de ses attentes. « L'objectif est le maintien de l'équipe première en DSR, de faire monter l'équipe B et de permettre à l'équipe C de continuer à se faire plaisir. » Ce challenge motive l'entraîneur. « Arriver dans ce club avec des équipes jeunes constitue un projet sportif qui m'a plu. L'ambition à réaliser se fera sur deux, trois ans. Je vais essayer de construire et de faire progresser le club. »

Profitant de l'été, les Belugas organisent en août deux manifestations destinées aux besoins en équipements. Un premier loto est prévu le 6 août, et un autre le 13 août. Animées par Liline Lamour, ces soirées se dérouleront sous une nouvelle formule qui mettra en jeu 3 000 € en bons d'achats. À partir de 20 h 30, salle polyvalente, ouverture des portes à 18 h 30.