Saison 2011 - 2012

Mercredi 30 mai 2012 - AS Bélugas : étoffer les équipes, renforcer la discipline - Ouest france

 ag-of.jpg

Lors de l'assemblée générale de l'AS Bélugas, samedi soir, à la salle des Pins, les dirigeants ont reconnu que l'année n'a pas été simple même si le club se porte bien.

Le manque d'effectifs en équipe A, dû aux nombreuses blessures et suspensions, a entravé l'efficacité. « Mais on a la chance d'avoir un groupe jeunes très soudé, a souligné Philippe Kermorvant, de la commission sportive. J'espère l'étoffer et jouer la montée en saison prochaine. »

Manque de sérieux

« L'apport des U19 qui passent seniors cette année va faire du bien ». Pour l'équipe B, « cela a été très laborieux », les efforts n'ont porté leurs fruits qu'en fin de saison. Philippe Kermorvant a déploré le « manque de sérieux, l'absentéisme, le manque de travail ».

Quant à l'équipe C qui, cette saison, a marqué 46 buts et en a encaissé 51, « c'est tout bon, ou tout mauvais ». Équipe trop jeune, pas de personne d'expérience. « A partir du moment où vous êtes licenciés, vous avez un devoir à accomplir, des règles à respecter » a-t-il martelé.

Pour les vétérans, les résultats ont été satisfaisants malgré les difficultés. L'effectif (16 joueurs) est trop mince. Un rapprochement avec Erdeven a été envisagé, mais cela ne se fera pas, le président du club d'Erdeven souhaitant que les Belzois démissionnent pour venir jouer chez lui. Donc il faut recruter. Tony Lemarchant, de la commission jeunes, a fait le bilan de l'Entente de la ria qui, l'an prochain, va intégrer 50 jeunes de Mendon et changer de nom : ce sera le Groupement de jeunes de la ria d'Etel.

Michel Le Mer, à la fois président et trésorier, a présenté un budget équilibré. Dans l'ensemble il considère que « le club a trouvé un bon rythme de croisière tant sur le plan sportif que sur celui de la gestion ». L'assemblée s'est terminée par l'élection de Richard Le Moller au comité directeur dont deux membres se sont retirés : Sébastien Le Gloahec et Pascal Le Nabat.

Le club a récompensé pour leur dévouement particulier : Christine Kéraron, Jean Uby, Gaël Danet, Gilbert Gouzerh, Pierrick Le Bohec, Thomas Le Merlus et Romain Dréallo.

Contact : www.asbelugas.fr

 

Lundi 28 mai 2012 - AS Belugas. La double montée pour ambition - Le télégramme

Viser la remontée en DSR (Division supérieure régionale) pour l'équipe A et réussir la montée en D2 pour la B sont les objectifs annoncés pour la saison prochaine par l'AS-Belugas, samedi, lors de son assemblée. «On a les moyens d'aller voir plus haut», assurait Philippe Kermorvant, au nom de la commission sportive, en citant l'arrivée de plusieurs U19 et le souhait du club de conserver le groupe actuel, «jeune et soudé», et de l'étoffer. Sur la saison écoulée, présentée comme «charnière», le président Michel Le Mer saluait un bilan plutôt satisfaisant pour la A, qui a pourtant souffert d'un effectif réduit au coeur de l'hiver, mais qui a effectué une «poule retour remarquable». En fin de saison, une fois le maintien de la A assuré, les efforts se sont portés sur le sauvetage de la B, en difficulté du fait d'un «manque de sérieux, d'un travail et de personnes d'expérience», comme le pointait Philippe Kermorvant. D'où les objectifs annoncés, car «la progression du club passe obligatoirement par le resserrement de l'écart entre la A et la B», soulignait le président.

 

ag-lt.jpg

L'AS-Belugas affiche de solides ambitions pour la saison prochaine, et veut s'en donner les moyens.

En bref

Entraîneur. Michel Le Mer a salué le travail effectué par Mickael Bouger, et a confirmé l'arrivée de Jean-Paul Stéphano. Arbitres. Benoît Delattre et David Cornet sont rejoints par Richard Le Moller. Vétérans. En raison d'effectifs insuffisants, une demande de regroupement a été proposée à Erdeven-Etel. D'après Yannick Pessel, le district accepterait, en cas d'accord, que les joueurs restent licenciés dans leurs clubs d'origine. A suivre. A l'honneur. Le club a honoré plusieurs bénévoles qui se sont beaucoup investis et qui passent - ou ont passé - le relais: Christine Keraron, Pierrick Le Bohec, Gael Danet, Jean Uby, Gilbert Gouzerh, ainsi qu'un joueur, Thomas Le Merlus, pour esprit et sa régularité. Comité directeur. Richard LeMoller a été élu. Le bureau élu pour trois ans reste inchangé. Lotos d'été. Les vendredis 3et 10août, animés par Liline Lamour.

 

Jeudi 17 mai 2012 - Le club s'en sort plutôt bien -Le Télégramme

Annoncé en juin dernier, l'objectif de l'AS Belugas pour cette saison qui vient de s'achever était «le haut de tableau en DRH pour la A, la montée pour la B et se faire plaisir pour la C». Plusieurs coups de malchance, des indisponibilités de joueurs, un contexte particulièrement difficile et une série noire cet hiver ont amené àréajuster ces objectifs pour les équipes A etB. À l'heure de ranger les crampons et après quelques sueurs inquiètes, l'ASBelugas s'en sort plutôt bien, mais sans flamboiement: l'équipe A termine à une honorable sixième place, et le club a réussi à sauver son équipe B grâce aux renforts de fin de saison. Quant à la C, elle a brillamment terminé sa saison par une victoire sur le leader, Sainte-Hélène. Ce bilan sera commenté samedi 26mai, lors de l'assemblée du club (à 18h, à la salle des Pins).

 

Vendredi 4 mai 2012 - Tournoi des Belugas. Honneur aussi aux bénévoles - Le Télégramme

tournoi-lt-1.jpg

Mardi, la réussite du 28e tournoi de l'AS-Belugas a reposé aussi sur l'engagement et la mobilisation d'une soixantaine de bénévoles aux différents postes. Parmi ces bénévoles, un solide noyau répond présent chaque année depuis la toute première édition du tournoi. Àcôté de ces fidèles, les représentants des jeunes générations leur emboîtent le pas, avec le même esprit de dévouement, comme ici Benoît, Quentin et Tony aux grillades.

 

Mercredi 03 mai 2012 - Tournoi des Belugas. Le foot en fête - Le Télégramme

tournoi-2012-lt.jpg

Comme leurs aînés en 2009, les U13 de l'Entente de la Ria ont triomphé dans leur catégorie au tournoi de l'AS-Belugas: coachée par Simon Carour, l'équipe se compose de Renan Le Guennec, Emma Gahinet, Robin Guennec, Mael Guillarmo, Yaokim Sigaud, Charley Bady, Enzo Hornec, Ewen Borgat, Romain Le Gouriff.

Une grande fête du football et de la jeunesse, avec 65 équipes venues de tout le secteur entre Lorient et Vannes, mais aussi de Pont L'Abbé, Trégueux ou du Pays des Rohan: le 28e tournoi des jeunes de l'AS-Belugas a confirmé, mardi, sa place parmi les plus importants et les plus courus du Sud Morbihan. Et si la météo donnait de sérieuses inquiétudes aux bénévoles, lundi, lors de l'installation et encore mardi matin, c'est un soleil généreux qui a agrémenté la fête mardi après-midi, attirant de nombreux spectateurs au stade Abbé-Raoul. D'où la belle satisfaction exprimée par le président Michel Le Mer et Jean Le Bayon, qui pilotait le tournoi. Au niveau des palmarès, l'ES-Ploemel réussit trois podiums et Caudan deux. Et pour le public, la belle satisfaction a été la victoire en finale des U13 de l'entente de la Ria face à des Caudannais qui, pourtant, dominaient plutôt le jeu. D'où aussi la liesse des jeunes joueurs, qui comptent parmi eux une féminine, Emma Gahinet. «C'est un très bon groupe qui avait déjà remporté le tournoi de Locoal-Mendon il y a quelques années», notait Mickael Le Rouzic, président de l'Entente. Déjà en 2009, une équipe U13 de l'Entente avait remporté ce même tournoi des Belugas.

Les résultats

U11. 1. Caudan; 2. Ploemel; 3.FC Lorient; 4. Locquénin. U13. 1. Entente de la Ria; 2. Caudan; 3. Trégueux; 4. Brandi-Foot. U15. 1. US Montagnarde; 2.Pays des Rohan 2; 3. Ploemel; 4. Trégueux. U17. 1. Arradon; 2. Ploemel; 3.Pont L'Abbé; 4. Saint-Gilles.

 

Lundi 23 avril - Belz Bélugas - USG Larmor (B) : 3-1. Belz assure son maintien - Le Télégramme

Il fallait un nul à Belz pour valider son billet pour la DRH la saison prochaine et les hommes de Mickaël Bouger ont parfaitement rempli leur mission en disposant des Goélands de Larmor (B). Tout de suite en action, Le Gloahec inquiétait Bernard d'une frappe trop croisée (6e). Mais c'était Larmor qui ouvrait le score par Le Craver qui avait parfaitement conclu de la tête un bon service de Jossic (26e). Belz remettait rapidement les pendules à l'heure, Gourves reprenant victorieusement un centre d'Evanno (32e) puis renversait la tendance par Evenno qui héritant d'un ballon aux 18 mètres s'en allait battre Bernard (36e). La suite de la rencontre était équilibrée, mais Larmor se montrait incapable de mettre en danger l'arrière-garde des Bélugas qui se créaient de très nombreuses occasions mais qui devaient attendre les arrêts de jeu pour asseoir définitivement leur succès. Evenno, toujours très opportuniste, reprenant victorieusement un très bon centre de Sanson (90e+2). Un résultat logique qui assurait le maintien des joueurs de Belz. Arbitre: M.Ucpinar. BUTS. Bélugas Belz: Gourves (26e), Evenno (36e, 90e+2); Goélands Larmor (B): Le Craver (26e). Avertissements. Belz: Le Forestier (22e); Larmor: Beuzet (90e).

 

Lundi 16 avril 2012 - Vigilante de Keryado - Belz Bélugas : 0-1. La Vigilante a souffert - Le Télégramme

La Vigilante de Keryado s'est inclinée, hier à domicile, face à de convaincants joueurs de Belz.

Cela a été une lutte entre deux équipes jeunes, sur le terrain de Kersabiec, et la bataille a tourné en faveur des joueurs de Belz après d'âpres efforts. Dès le début de la rencontre, les joueurs de Belz entraient fort dans le jeu avec un premier coup franc tiré par Le Guen (4e). Les visiteurs se montraient agressifs et perturbaient les joueurs de Keryado qui semblaient avoir des difficultés à prendre leurs marques. Dans cette première période, les deux équipes multipliaient les occasions sur coups de pied arrêtés, comme ce coup franc tiré par Le Guen (19e) et notamment plusieurs corners. Mais dans un camp comme dans l'autre, on manquait de réussite et on ne parvenait pas à transformer ces possibilités d'ouverture du score. Keryado se laissait légèrement dominer par les visiteurs qui gardaient davantage le ballon. Néanmoins, les locaux tentaient leurs chances dès que possible. En témoigne Lesle, trop brouillon, qui tirait bien loin du cadre de Kerric (23e). Le Coupanec prenait la relève, parvenait à dérouter le portier belzois, tirait plein axe mais la balle était déviée par le jeune défenseur belzois, Belz. La première mi-temps s'achevait donc sur un score vierge compte tenu qu'aucune des deux équipes n'avait trouvé de véritables stratégies offensives.

keryado-belz.jpg

Evenno (à gauche), à la lutte avec Le Guilloux, et les Bélugas de Belz se sont brillamment imposés face aux Keryadins.


Belz fait la différence

La deuxième mi-temps commençait à peu près comme s'était finie la première, c'est-à-dire avec un jeu confus et brouillon des deux côtés et un coup franc infructueux pour la Vigilante tiré par Sene (47e). Suite à cela, c'était Malard qui s'aventurait dans la surface belzoise et, malgré l'absence du gardien, il échouait (60e), bloqué par la défense adverse. Les visiteurs restaient dominateurs dans cette seconde période et gênaient considérablement les Lorientais dans leurs tentatives. Il semblait donc évident que l'ouverture du score se ferait en leur faveur. Gourves se ruait vers les cages des locaux et déjouait une défense lorientaise fébrile pour apporter un premier et unique but à son équipe (74e). À partir de là, les locaux faisaient de leur mieux pour tenter d'égaliser et ne pas laisser la victoire aux visiteurs, mais en vain. Souvent imprécis, ils ne parvenaient pas à trouver de solutions. Arbitre: M.Prigent. BUT. Belz: Gourves (74e).

 

Vendredi 13 avril 2012 - DRH. Belz à un point du maintien - Le télégramme

1668629-11916705-flolebohec-20120413-w001a.jpg

Les Belzois Le Bohec (balle au pied) et Kersuzan peuvent assurer leur maintien, dès ce week-end, face à la vigilante de Keryado.

Relégués en fin de saison dernière, les Bélugas s'étaient fixés comme objectif de jouer les premiers rôles cette saison. Cela a été le cas jusque fin novembre, mais avec quelques défaites et quelques matchs nuls, ils pointent actuellement à la septième place, à un petit point d'un maintien assuré.

Le coachMikaël Bouger est confiant, il se prépare à s'engager pour une troisième saison avec le club qui ne devrait avoir qu'un seul départ de joueur. Enrevanche, des recrutements sont en préparation. Lors de la journée précédente, l'équipe avait évité le piège en s'imposant face au FC Lorient (D). Dimanche, elle affrontera, avec l'intention de jouer le match à fond, une formation de la Vigilante en mal de points. Pour la Guidéloise et Pluméliau, toutes deux battues lors de la dernière journée, les choses se sont encore un peu plus compliquées. Une défaite, dimanche, contre Larmor pour la Guidéloise ou contre le FCL pour les Plumelois et c'est la relégation assurée. Auray, tenu en échec à Larmor, reste le dauphin de la Saint-Pierre Quiberon, heureux vainqueur de l'ESSOR. Les Quiberonnais, qui reçoivent Languidic dimanche prochain, partent favoris tandis qu'Auray reçoit le Folclo, dont la phase de doute semble être passée après leur victoire à Languidic. L'ESSOR, battu au match aller, aimerait prendre sa revanche du côté de Locoal-Mendon.

 

 

Mercredi 11 avril 2012 - Déjà 70 équipes inscrites au tournoi des Belugas du 1 er mai - Ouest France

va-2762155-1-px-470.jpg

Le comité d'organisation du tournoi de gauche à droite: Philippe Kermorvant, Michel Le Mer, Simon Kersuzan, Franck Deu Philippe, Benoit Kersuzan, Michèle Le Bayon et Eric Jégousse

La 28 e édition du tournoi des jeunes organisée par l'AS Belugas se tiendra le mardi 1 er mai. La réunion préparatoire a eu lieu samedi à la salle des Pins.

Les jeunes sportifs viendront de tout le département. « Environ 70 équipes des catégories U8 à U17 seront en lice, notamment le Pays de Rohan, Trégueux, Arradon, La Montagne, Pluvigner et, bien sûr, tous les clubs voisins », annonce Michel Le Mer, le président de l'AS Belugas.

Toutes les équipes seront récompensées par des équipements sportifs et, pour les premières, des sweats ou des survêtements, ainsi que des trophées. De nombreux artisans et commerçants s'associent également à la préparation de ce tournoi. « C'est une organisation conséquente, qui nécessite la mobilisation de plus de 60 bénévoles », ajoute Michel Le Mer.

Les inscriptions ne sont pas closes, il reste des places. Contact : tél. 06 61 46 19 45.

 

Lundi 02 avril 2012 - Belz Bélugas - FC Lorient (D) : 3-1. Belz logiquement - Belz logiquement

Belz s'est offert une précieuse victoire aux dépens d'un FC Lorient qui n'a jamais vraiment été en mesure de l'inquiéter. D'entrée de jeu, les Bélugas mettaient la pression sur l'arrière-garde lorientaise et Y. Evenno convertissait de la tête un centre de Le Forestier (3e). Les Merlus cherchaient tout de suite à revenir au score, mais Kerric faisait bonne garde sur un coup franc de Dréan (5e) et intervenait avec brio sur une lourde frappe de Le Fellic bien lancé en profondeur par l'excellent Gnadja (22e). Le match était équilibré, mais les Lorientais se montraient plus menaçants, ratant le coche quand Oussaidene, idéalement lancé par Moullec, expédiait le cuir dans les nuages (27e). Et c'est Belz qui doublait la mise par Kersuzan qui héritait d'un ballon aux 18 mètres et trompait Scordia d'un beau tir lobé (45e). Les Merlus revenaient sur la pelouse avec beaucoup plus de détermination, mais les hommes de Mickaël Bouger restaient solides derrière et sur un centre de Kersuzan, B.Evenno expédiait le cuir sur le poteau gauche de Scordia, Y. Evenno, bien placé, reprenait victorieusement (3-0, 65e). Malgré un retour lorientais suite à une excellente reprise d'Oussaidene (74e), Belz ne tremblera pas en dominant largement les débats. En toute fin de rencontre, Scordia évitait une déroute à ses couleurs en intervenant devant Y. Evenno, puis face à Le Navenec avant d'être sauvé par sa transversale sur un tir puissant de Gourves. Une victoire qui fait du bien à Belz et qui enfonce encore un peu plus la lanterne rouge lorientaise. Arbitre: M.Catros. BUTS. Belz: Y. Evenno (3e, 65e), Kersuzan (45e); FC Lorient: Oussaidene (74e). Avertissements. Belz: Le Bohec (37e), Y. Evenno (79e), Le Navenec (83e), Gourves (87e); FCL: Le Nair (11e), Gnadja (62e).

 

Mercredi 28 mars 2012 - Derbies Hermine-Belugas. Une victoire chacun - Le Télégramme

 

mendon-belz.jpgCôté Hermine avec Régis Le Meut, président: Arnaud Fortin, Guillaume LeBec, Sébastien Bertheau, Jimmy Le Leuch, Goulven Coudon, Benjamin LeMetour, Arnaud Le Talour, Matthieu Le Huitouze, Frédéric Le Letty, Yann Dano, Brendan Troboa, Anthony Le Goulven, Sébastien Le Goédec, Vincent Plunian. Côté Belugas: Julien Kerric, Yoann Evenno, Antoine Le Forestier, Sébastien Kervadec, Alexis Mahéo, Gael Danet, Thomas Gourvès, Sébastien Le Gloahec, Simon Kersuzan, Brendan Evenno, Anthony Le Guen, Anthony Belz.

 

En plus de l'intérêt strictement sportif, les derbies cantonaux Belz-Locoal-Mendon ont traditionnellement une saveur particulière qui attire un public en nombre. La tradition a été respectée, dimanche, au stade B.-Le Montagner, sous un soleil estival. Le très nombreux public se composait de supporters des deux clubs, mais aussi d'amateurs venus d'Etel, Erdeven, Landaul, etc. À l'aller, en novembre, les Belugas l'avaient emporté 2-1. Cette fois, la domination a été du côté de l'Hermine, qui a ouvert le score dès la première minute, profitant d'un boulevard ouvert dans la défense de ses visiteurs, et l'a finalement emporté 2-1. «Pour les deux équipes, ce match de milieu de tableau revêtait un enjeu important pour la suite du championnat», confiait Régis LeMeut, président de l'Hermine. À l'issue de cette rencontre, l'Hermine, qui rompt avec une passe délicate, remonte à la sixième place, et les Belugas stagnent à la huitième.

 

Lundi 26 mars 2012 -Locoal-Mendon - BelzBélugas : 2-1. Le derby pour Locoal-Mendon - Le Télégramme

Après quatre défaites consécutives, Locoal-Mendon a retrouvé le sourire face aux voisins belzois qui ont touché les montants à deux reprises. Les Mendonnais démarraient la partie tambour battant. Dès la centième seconde, le score était ouvert en faveur des Locaux. Sur le côté droit, Le Métour centrait pour Le Huitouze, qui trompait Kerric d'un plat du pied efficace (2e). La suite de la rencontre était plutôt équilibrée. La frappe de Le Letty, déviée par Le Métour, était captée par Kerric (18e) tout comme celle de Troboa (23e). Côté belzois, rien ou presque à signaler si ce n'est un face à face que Kersuzan n'arrivait pas à remporter devant Fortin (31e).

Doublé pour Le Huitouze

La seconde période était plus animée et voyait rapidement Locoal-Mendon prendre deux buts d'avance. Après un ballon perdu par la défense visiteuse, Dano lançait Le Letty, qui débordait le long de la ligne de but avant de servir en retrait Le Huitouze, qui ne se privait pas pour inscrire son deuxième but de la journée (2-0, 51e). Locoal-Mendon gérait plutôt bien son match, montrant quelques belles combinaisons avec notamment Le Métour et un bon Le Goulven, mais n'arrivait pas à marquer un troisième but.

Belz se relance

Dominateurs, les Mendonnais relançaient complètement leurs voisins. À la suite d'un ballon perdu dans l'entrejeu, Belz en profitait pour réduire le score après un dribble sur Fortin, loin d'être rassurant hier (2-1, 73e). Revigorés, les Belzois poussaient et touchaient du bois dans la minute qui suivit. Brendan Evenno échappait à la défense locale et trouvant le montant de Fortin (75e). Locoal-Mendon souffrait durant le dernier quart d'heure mais allait conserver ce mince avantage d'un but malgré un ultime assaut des Bélugas. Bien servi par B. Evenno, Kersuzan trouvait la barre transversale de Fortin, véritablement béni des dieux hier (90e). Christian Troboa peut respirer. Son équipe a retrouvé le goût du succès. Au contraire, Belz reste dans le ventre mou du classement. Arbitre: M. Le Brun. BUTS. Locoal-Mendon: Le Huitouze (2e et 51e); Belz: Belz (73e). Avertissements. Locoal-Mendon: Le Goulven (62e) et Le Métour (64e); Belz: B. Evenno (33e) et Kervadec (90e + 4).

 

Lundi 19 mars 2012 - Les Bélugas tiennent en échec le leader quiberonnais - Ouest France

DRH. Belz - Quiberon : 0-0. Le partage des points satisfait les deux équipes même si Quiberon était plus proche de la victoire.

belz-quiberon-of.jpg

Le quiberonnais Fabre Malassis et les bélugas Dréano et Evenno se sont quittés sur un score de parité

Un derby, c'est toujours particulier. Les deux équipes voulaient gagner. Aussi, il s'est disputé une rencontre très engagée, à l'anglaise ou le physique a primé sur le technique. Il n'aura manqué que des buts dans ce match très ouvert.

La première période s'est résumée à une bataille de milieu de terrain entre deux équipes très physiques, le ballon allait d'un camp à l'autre très souvent dans les airs. La seule véritable occasion du premier acte était l'oeuvre de Kersuzan suite à un centre de Le Gloahec (42').

Les Sardiniers répondaient par un échange Jeannès-Nicolas dans la surface (44'). En deuxième période les Sardiniers se montraient plus entreprenants dans le jeu sans se créer de situations favorables. Malgré quelques chaudes alertes devant le gardien local Kerric, ni Fabre-Malassis (55'), ni Nicolas (60') ne cadraient leurs frappes.

De leur côté les Bélugas misaient sur les contres pour porter le danger devant le but de Le Luel notamment par Kersuzan (61'). La fin de match était à l'image du reste de la rencontre, très ouverte, complètement débridée. Halep (88'), Plouzennec (89') pour Quiberon ne cadraient pas, alors que le local Le Guen, en position idéale, échouait devant Le Luel (91'). Les deux équipes se séparaient sur un score de parité logique.

BELZ - QUIBERON : 0-0. Arbitre : M.Seignard.

Mickaël Bouger (Belz) : « C'était un bon match, faire un nul contre le premier, c'est bon. C'était un match ouvert où les buts ont été absents. »

Jean-François Congratelle (Quiberon) : « Un match à contresens, il manque un but pour les 4 points. Ils ont joué avec leurs armes, c'est-à-dire avec du physique. On a des occasions mais on ne les concrétise pas. Cela reste un bon match très ouvert. »

 

Jeud 15 mars 2012 - Bouger : « Assurer le maintien au plus vite » - Ouest France

DRH (groupe F). L'entraîneur de Belz espère prolonger dimanche la bonne série de son équipe face au leader, Quiberon.

mika-of.jpg

Mickael Bouger, l'entraineur des Bélugas de Belz

Mickaël Bouger, quel bilan tirez-vous après quinze journées ?

Nous avons plutôt bien démarré le championnat, en étant même dans le trio de tête lors des trois premiers mois. Après, cela a été plus difficile. Nous avons eu des joueurs blessés, ce qui a contrarié la cohésion du groupe. À ce moment-là, nous avons accumulé trois défaites qui nous ont fait rentrer dans le rang. Notre problème, c'est que l'effectif est restreint. Notre équipe B est en difficulté dans son championnat, en D3, alors que l'objectif pour celle-ci était l'accession.

Vous restez sur cinq rencontres sans défaite. Comment expliquer cette bonne série ?

C'est simple, nous avons récupéré les joueurs blessés à la fin de l'année 2011. Ces retours nous ont permis de rééquilibrer l'équipe A, tout en nous permettant de renforcer l'équipe B, même si nous restons attentifs au maintien de la première.

Vous accueillez Quiberon, le leader du groupe, ce dimanche. Comment appréhendez-vous ce match ?

Le week-end dernier, nous avons fait un match sérieux en coupe Chaton contre les Kériolets de Pluvigner (DSE). Malgré la défaite, ce fut un bon de match de préparation pour la suite du championnat. La rencontre contre Quiberon sera difficile. Nous avons perdu chez eux, on se doit maintenant de faire un résultat à domicile, surtout que l'effectif sera au complet. Il nous faut rapidement engranger deux ou trois victoires pour assurer définitivement notre maintien en DRH.

Lundi 12 mars 2012 - Belz (DRH) - Kériolets Pluvigner (DSE) : 0-2 - Ouest France

Entre le fatalisme des uns, l'autosatisfaction des autres, l'impression générale est que la logique sportive a été respectée à l'issue d'un match joué au petit trot.

belz-pluvigner-of.jpg

Le capitaine des keriolets Le Guen et le béluga Mahéo

D'entrée les locaux faisaient un pressing sur les Pluvignois qui monopolisaient le ballon. Au fil des minutes, la technicité des Kériolets prenait le dessus. Poquet servait Le Fur sur l'aile qui remisait pour Poquet au centre pour l'ouverture du score (0-1, 10'). La rencontre s'équilibrait, le ballon allait d'un camp à l'autre sans réelles occasions de scorer.

Avant la pause, les Pluvignois allaient faire la différence. Lançé par Gouelou, Le Fur profitait de la sortie hasardeuse du portier local Kerric pour réussir le lob parfait (0-2, 45').

La seconde période était de moins bonne qualité. Les Kériolets se contentaient de gérer leur avantage tout en plaçant des contres par Le Guen (46'), Le Fur (55'). Les Bélugas tentaient de réduire la marque en vain. Evenno, en capitaine exemplaire, crocheté par Le Baron dans la surface bénéficiait d'un pénalty (85'). La transformation n'était pas cadrée par Le Gloahec. Le scénario allait en rester là.

BELZ - PLUVIGNER : 0-2 (0-2). Arbitre : M. Mouelo BUTS. Poquet (10'), Le Fur (45').

Mickaël Bouger (Belz) : « On a raté notre première période au cours de laquelle on a été trop frileux. Le but encaissé avant le repos nous fait mal. La seconde période a été meilleure. »

Yannick Gouelou (Pluvigner) : « Ça fait du bien de gagner. On a maîtrisé le match sur un terrain très difficile à jouer. On n'a jamais été mis en danger et on a été réaliste. »

 

Lundi 12 mars 2012 - Coupe Chaton/ Belz Bélugas - Kériolets Pluvigner : 0-2. Les Kériolets logiquement - Le Télégramme

Deux divisions séparaient les équipes et, malgré la combativité des Bélugas, les Kériolets ont imposé leur technicité et ont fait la différence durant la première période.

belz-pluvigner.jpgGuguin (à droite), qui tente le coup du sombrero face à Danet, et les Pluvignois se sont logiquement imposés face aux Belzois.

Pourtant, dès la deuxième minute, Kersuzan s'échappait sur le côté mais son centre ne trouvait personne à la réception. Les Pluvignois faisaient bien circuler le ballon. Poquet lançait Le Fur sur la droite, celui-ci lui remisait aussitôt la balle pour l'ouverture du score (10e, 0-1). Les visiteurs avaient la mainmise sur le jeu sans toutefois se créer de véritables occasions. Le coup franc de Mathieu Guguin (26e) ne mettait pas en danger le gardien local, Kerric. La réplique, pour Belz, était l'oeuvre de Kersuzan mais son tir était contré en corner par la défense pluvignoise. À l'approche de la pause, Guélou adressait un long ballon à Le Fur à l'angle de la surface de réparation. Kerric appréciait mal la trajectoire et sa sortie malheureuse était devancée par le lob de l'attaquant de Pluvigner qui allait se loger dans le but vide (45e, 0-2).

Belz manque un penalty

Ce second but était arrivé au plus mauvais moment et, à la reprise, la domination des Kériolets reprenait avec Poquet pour Le Guen dont la frappe instantanée (46e) n'était pas cadrée. Puis, Willy Guguin (55e), servi par Le Trepuec, manquait également le cadre avant une percée de Poquet (69e), sur le côté gauche, mais son centre en retrait était repris par la défense des Bélugas qui tenait bon. Il fallait attendre la 82e minute pour voir le sursaut de Belz, initié par son capitaine Evenno qui transmettait à Arnaud Le Forestier précédé in extremis par un défenseur pluvignois qui poussait en corner. Evenno, passé aux avant-postes, semait un peu la panique dans la défense adverse qui était contrainte à la faute pour le stopper. Accroché par Le Baron dans la surface de réparation, Evenno bénéficiait d'un penalty (85e). Malheureusement, le coup de pied de réparation frappé par Le Gloahec s'envolait au-dessus de la transversale. Un coup franc à vingt mètres, frappé par Kersuzan (89e), ne trouvait pas un meilleur sort puisqu'il échouait dans les bras de Pierre Belz, le gardien des Kériolets.
la fiche technique
Arbitre: M. Mouëlo. BUTS. Poquet (10e), Le Fur (45e). Mikaël Bouger acceptait la défaite.
«Nous avons loupé la première mi-temps. Nous avons été trop frileux, trop respectueux, cela aura été une bonne préparation pour recevoir Quiberon la semaine prochaine».
Yannick Guélou était heureux de la victoire.
«Après deux défaites en championnat, cela fait du bien de marquer. Nous avons été réalistes et avons bien maîtrisé le match sur un terrain difficile».

 

Lundi 5 mars 2012 - Languidic FC - Belz Bélugas : 0-0. Un match nul logique - Le Télégramme

Belz est l'équipe qui tente la première. Evenno frappe deux coups francs d'abord à vingt mètres sans pouvoir être dangereux (16e), puis sur la gauche du terrain (20e). Le Gloahec essaye dans le couloir gauche mais sa frappe finit dans les bras du gardien (19e). Languidic prend alors le jeu à son compte. Kévin Le Mentec au milieu de la surface voit son tir passer au ras du poteau gauche (22e). Il lance ensuite Corral qui est arrêté par la défense (36e). Kervadec au milieu de terrain lance à son tour Bois qui échoue sur la défense des Belugas (38e). A la 46e minute, le coup franc à trente mètres de Le Mentec, tiré côté droit finit sa course sur la transversale, avec l'aide du vent. L'entraîneur de Belz, Mickaël Bouger, décrit : « les conditions non idéales pour jouer». Belz s'installe dans le camp adverse au début de la seconde période. Cette légère domination est démontrée par le coup franc de Kersuzan à l'entrée de la surface arrêté par le gardien (56e). Evenno ne cadre pas son coup franc tiré sur le côté gauche (68e). Le gardien de Languidic est une dernière fois sollicité sur le corner d'Evenno (90e). Le match se solde par un résultat nul logique malgré les deux occasions languidiciennes qui ont ponctué la première mi-temps. Pour l'entraîneur de Languidic c'est « un match très moyen, de fin de tableau ». Arbitre: M. Aguilar Florent. Avertissements. Languidic : Kervadec Fabrice (69e), Le Mentec Fabien (78e), Doré Matthieu (82e), Corral Dimitri (89e).

 

Lundi 27 février 2012 - Belz Bélugas - ESSOR : 3-3. A chacun sa mi-temps - Le Télégramme

La rencontre pourrait se résumer à une mi-temps pour chaque équipe. L'ESSOR a été inexistant durant la première période avec une seule action dangereuse sur une reprise de Vogt à la 18e minute. Une défense défaillante surtout sur le côté gauche, un manque de cohésion entre les lignes ce qui a permis aux Bélugas de faire le jeu et de prendre les défenseurs adverses de vitesse notamment par Le Gloahec (5e) ou par Brendan Evenno (13e). À la 31e minute, Kersuzan profite d'une des erreurs de la défense visiteuse, réalise un petit pont sur le dernier défenseur et va battre Huet (1-0). Belz continue de mettre la pression et sur un corner, le défenseur vient placer une reprise de la tête contre laquelle Huet ne peut rien (39e, 2-0). En l'absence d'adversité, les Belzois veulent faire boire le calice jusqu'à la lie à l'ESSOR et c'est Gourves, seul sur le côté droit à trente mètres qui prend sa chance d'une frappe lobée pour marquer le troisième but (41e, 3-0). La pause a été bénéfique pour les visiteurs et François Le Boursicot a dû remettre les pendules à l'heure car, dès leur retour les joueurs d'Outre Rade se montrent dangereux. Une tête de Nicolo (47e), mal négociée par Kerric finit heureusement en corner et trois minutes plus tard Vogt prend de vitesse la défense des Bélugas et va battre Kerric pour la réduction du score (3-1, 52e). Les Bélugas ne parviennent plus à maîtriser le jeu et une reprise de volée de Kerlo sur un centre de Babin, passe au-dessus de la transversale. À la 68e minute, l'arbitre siffle un coup franc indirect dans la surface de réparation pour une transmission du ballon par un défenseur au gardien belzois, Vogt transmet à Padellec et sa frappe transperce le mur constitué par l'équipe locale et ramène le score à 3-2. L'ESSOR touchera encore du bois par Nicolo (70e) avec la transversale et Le Gorlis (72e) un extérieur du pied sur le montant gauche des buts de Kerric avant que Vogt n'inscrive le but égalisateur d'une reprise de la tête sur un centre e Padellec (88e, 3-3). Mikaël Bouger et François Le Boursicot ont fait le même constat que tous les spectateurs, chaque équipe a eu sa mi-temps. Arbitre: M. Jéhanno, assisté de M. Lamour et Molimard. BUTS. Belz Bélugas: Kersuzan (31e), Mahéo (39e), Gourvès (41e); ESSOR: Vogt (52e, 88e), Padellec (68e). Avertissements. Belz Bélugas: Brendan Eveno (58e), Kervadec (69e), Gourvès (77e).

 

Dimanche 19 février 2012 - Belz jusqu'au bout du suspense - Ouest France

Coupe Chaton. Hennebont - Belz : 1-1 (4-5 tab). Les Belzois ont attendu la séance de tirs au but pour se qualifier.

Dans un stade de Kerlivio transformé en billard par la main experte de Franck Le Saëc, les deux équipes se sont livrées un combat acharné qui s'acheva aux tirs au but. Les Bélugas trouvèrent une juste récompense de leurs efforts déployés en première période par un but de Yohann Evenno suite à un corner tiré par son frère Brendan (0-1, 38'). Malgré la perte sur blessure d'un de leurs rouages à savoir Pierre Rouzo victime d'un vilain tacle, les joueurs de Bruno Le Glohaec eurent le mérite de revenir après la mi-temps dans la partie. L'ancien joueur de Belz, Tamic profita d'une erreur de la défense visiteuse pour donner à son équipe une juste égalisation (1-1, 38').

Des Hennebontais qui auraient dû prendre les devants. En effet sur une action anodine le portier bélugas Kerric se télescopa avec un de ces équipiers et Jordane Champalaune qui avait suivit marquait dans le but vide, à la surprise générale l'homme en noir refusa de le valider (70'). Christophe Martin (80'), puis Jordane Champalaune (90'+2) ratèrent deux autres énormes opportunités. Les équipers de Joel le Rézollier ratèrent encore le coche lors des penalties ou ils eurent deux tirs au but d'avance, laissant du même coup échapper une qualification qui leur tendait les bras.

US HENNEBONT - BELZ : 1-1 (4-5 tab). Arbitre : M. Rumeur. BUTS. Hennebont : Tamic (68'). Belz : Evenno (38').

Romain Le Tellier (Hennebont) : « Si j'ai rien à reprocher à mes joueurs, je regrette par ailleurs que l'on soit tombé sur une équipe assez dure qui fait que l'on termine ce match avec trois blessés. »

Mickaël Bouger (Belz) : « On aurait pu faire la différence en première période ensuite Hennebont a eu la sienne. Le reste se joue à la loterie que sont les penalties. »

 

 Lundi 13 février 2012 - CS Pluméliau - Belz Bélugas : 1-2. Pluméliau en difficulté - Le Télégramme

Pluméliau a manqué l'occasion de revenir à la hauteur de son adversaire du jour, les Bélugas de Belz, au classement général en s'inclinant sur sa pelouse 2 buts à 1.

plumeliau-belz-lt.jpgBellec (à gauche) et les Plumelois n'ont jamais été réellement en mesure d'inquiéter l'équipe de Belz.

 

«C'est terriblement frustrant»,déclare l'entraîneur joueur plumelois, Fabrice Le Sauce. «On doit mener 2 à 0 au bout de 20 minutes de jeu et au final ont s'incline 2 à 1 sans avoir eu l'impression d'avoir joué.»La première période était plutôt équilibré avec un léger avantage aux locaux dans les premières minutes. Ainsi, le coup franc de Le Sauce touchait les montants de Kerric (2e). Puis, c'est au tour de Le Paih de se montrer dangereux. Dans une action anodine, ce dernier vient au contact avec le gardien visiteur qui relâche malencontreusement son ballon. Lucas, qui avait suivi l'action, n'avait pu qu'à pousser le ballon dans le but vide mais c'est sans compter sur l'arbitre qui prenait la décision de revenir sur la faute imaginaire de Le Paih sur Kerric (20e). Cette action chamboulait les esprits plumelois ce dont profitaient les visiteurs pour revenir peu à peu dans le match avec des frappes de Le Gloahec (22e) et Le Guen (25e) biens stoppées par Tissaud. Cependant il n'y pourra rien sur celle de Kersuzan qui ouvrira la marque pour Belz (0-1, 30e). Au retour des vestiaires, Belz se montrera plus entreprenant et plus menaçant devant les buts de Tissaud. La sanction était immédiate et Le Gloahec qui se jouait de la défense plumeloise venait ajuster Tissaud (0-2, 50e). Le Guen était à deux doigts de porter la marque à 3 à 0, mais son tir était arrêté par Tissaud (52e). Le festival de Belz se poursuivait à la 57eminute avec une passe en retrait de Kervadec pour un tir au-dessus de Evenno Y. Enfin, peu avant l'heure de jeu, Gourves rentré en jeu voyait sa frappe croisée passée près des buts de Tissaud (59e). Le réveil plumelois se faisait à l'heure de jeu sur une relance de Lahaye pour Le Sauce qui remettait dans la foulée pour Le Nivet qui profitait pour réduire la marque (1-2, 60e). On pouvait penser que Pluméliau avait redressé la tête, mais au contraire, cette action construite sera la seule de la seconde période, d'où la frustration de Fabrice Le Sauce qui a l'impression que son équipe s'est arrêtée de jouer après ce but. Quant aux visiteurs, ils se sont contentés tout simplement de gérer la fin de match. Arbitre: M. Urvoy (Sixt-sur-Aft). BUTS. Pluméliau: Le Nivet (60e); Belz: Kersuzan (30e), Le Gloahec (50e). Avertissements. Pluméliau: Le Sauce (90e +2); Belz: Gourves (70e), B.Evenno (80e).

 

Lundi 09 janvier 2012 - Bélugas de Belz - FC Auray : 0-1. La belle affaire alréenne - Le Télégramme

S'appuyant sur une efficace animation défensive, point fort de la formation alréenne, les hommes de Franck Royé ont obtenu un précieux succès et la deuxième place au classement.belz-auray-lt.jpgGrâce à leur victoire face à Belz, les Alréens de Johann Jan (à droite), à la lutte aérienne avec Romain Dréano, se hissent à la deuxième place du classement.

 

Reporté à deux reprises avant la trêve des confiseurs, le débat du jour a été laborieux sur une aire de jeu bosselée. Pratiquant un jeu cours et fluide, les Alréens s'installent dans le camp des Bélugas qui, procédant par de rapides contres, ne parviennent pas à porter le danger devant la cage alréenne. Les hommes de Franck Royé vont prendre l'ascendant au cours d'un premier acte à sens unique. Sur une longue ouverture de Souaré, Kabirou, de la tête, manque de peu le cadre (8e). Sur un coup franc aux abords de la surface, Bodenan n'attrape pas le cadre sur une frappe enroulée (10e). Morvan, également sur coup franc, trouve les bras du portier bélugas, Kerric (18e). Sur un nouveau coup franc alréen de Le Moullec, le ballon, cafouillé dans une forêt de jambes, est récupéré par Kerric (21e). Le Moullec voit sa tentative, déviée par Le Bohec, retombée sur la transversale (23e). Le Forestier décale Le Gloahec dont le centre tir passe de peu à côté, résumant s'il en est la première séquence offensive des hommes de Mickaël Bouger (35e). Sur un corner mis en jeu par Le Moullec, Evenno dévie de la tête le cuir dans ses filets (0-1, 45e). L'ouverture du score juste avant la pause récompense le plus logiquement du monde une première période à sens unique.

Belz réagit

Nettement dominés lors du premier acte, les hommes de Mickaël Bouger reviennent avec de bien meilleures intentions à l'image de la tentative de Gourvès sur une ouverture de Le Guen. Dans un débat sans rythme haché par de nombreuses fautes, le jeu s'équilibre à l'heure de jeu. Les Bélugas, terminant la rencontre à dix après l'expulsion de leur capitaine Danet, vont paradoxalement faire meilleur figure face à la meilleure défense du championnat qui va faire honneur à son rang. Puis, Evenno va rater l'immanquable. Seul face au but après avoir éliminé le portier alréen, Audran, sa frappe est renvoyée par le poteau. Audran est tout heureux de récupérer le ballon. Auray réalise ainsi la bonne opération se retrouvant deuxième à un point du leader.
la fiche technique
Arbitre : M. Veille Alan, assisté de M. Corlay Didier et Le Gouic Joël. BUTS. Auray FC : Evenno (45e csc). Avertissements. Bélugas de Belz : Gourves (20e), Danet (58e et 62e), Mahéo (68e); Auray FC : Rondineau (68e), Bazire (81e). Expulsion. Bélugas de Belz : Danet (62e).

 

Lundi 09 janvier 2012 - Légitime succès des Alréens qui se replacent - Ouest France

 

DRH. Belz - Auray : 0-1. Après une première période bien maîtrisée, les Alréens ont géré au mieux la seconde pour l'emporter. Et réaliser une excellente opération.

 

belz-auray-of.jpg

L'alréen Owolabi plus haut que le capitaine des bélugas Danet

Après deux reports, ce derby du pays d'Auray s'est déroulé sur un terrain difficile. D'entrée, ce sont les Alréens qui faisaient le siège du camp belzois.

Pendant la première demi-heure, on assistait à une domination sans partage des Alréens, qui se créaient de multiples opportunités mais manquaient de réalisme. Avant le repos, Belz retrouvait un semblant de cohérence, jouant plus haut et subissant moins. La domination alréenne était justement recompensée avant la pause. Suite à un corner de Le Moullec, Evenno, de la tête, marquait contre son camp (0-1, 45').

À la reprise, les Belzois revenaient avec de meilleures intentions et obtenaient deux corners consécutifs sans dommage pour la défense alréenne commandée par le gardien Audran. La partie était plus équilibrée, les Belzois parvenaient à juguler l'allant de la formation alréenne et misaient sur les contres pour obtenir une éventuelle égalisation.

Réduits à dix après l'exclusion de leur capitaine Danet (62'), les Belzois rataient l'égalisation par Evanno qui trouvait le poteau (67'). Malgré les efforts déployés par les deux équipes le score en restait là.

BELZ - AURAY : 0-1 (0-1). Arbitre : M. Veille. BUT. Evenno (45'csc). EXCLUSION. Belz : Danet (62').

Mikaël Bouger (Belz) : « Le nul aurait été logique. On se retrouve à 10 et on peut égaliser. L'état d'esprit est à nouveau bon. On a été plus dangereux à 10 qu'à 11. »

Frank Royé (Auray) : « Venir gagner à Belz n'est pas facile. On a marqué au meilleur moment. En seconde période, il fallait gérer vu l'état du terrain. Ce soir nous sommes deuxième au classement. »

 

Lundi 05 décembre 2011 - C'est la bouteille à l'encre en tête - Ouest France

belz-larmor.jpg

                                                                            Oberson ( Larmor, à gauche) face à Danet

Reste la victoire de Larmor-Plage face à Belz, « On continue à prendre des points pour le maintien et somme toute, on mérite le gain du match », avouait après la rencontre Bruno Le Liboux, l'entraîneur des Goélands.

 

Lundi 28 novembre 2011 - Belz - Keryado 1 - 3 - Keryado surprend le leader - Le Télégramme

Après une heure de jeu globalement équilibrée, les Belzois ont craqué face à une formation lorientaise qui a pu compter sur son remplaçant, Thierry Khuon, auteur d'un doublé. Leaders avant le début de rencontre, Belz a perdu sa place en tête du classement. Après une demi-heure où les gardiens n'eurent aucun arrêt à effectuer, Belz se procurait la première occasion. Après un relais avec Kersuzan, Le Guen échouait à quelques centimètres du poteau de Takolé (29e). Keryado sortait ensuite de sa torpeur et, après un tir de Le Coupanec largement au-dessus (32e), trouvait l'ouverture. Abdou Conte, côté gauche, repiquait dans l'axe et décochait une frappe superbe du droit qui terminait sous la transversale de Kerric, impuissant (0-1, 34e). À quelques secondes de la pause, Belz eut l'énorme occasion d'égaliser. Mais Kersuzan, idéalement servi par Brendan Evenno, manquait de promptitude et ne cadrait pas son tir (45e+1). Belz entamait la seconde mi-temps tambour battant et égalisait enfin. À la suite d'une belle ouverture de Romain Dreano, Brendan Evenno trompait Takolé (1-1, 54e). Vint ensuite le tournant du match. Le Guen centrait en retrait pour Kersuzan, qui ratait le ballon alors qu'il était seul face au but (70e). Sur le contre, Leslé, décalé par Conte centrait pour la tête de Khuon qui redonnait l'avantage aux siens (1-2, 71e). Belz n'y était plus et Keryado ajoutait un troisième but à dix minutes du terme. Très intéressant sur son côté droit, Leslé réalisait une superbe ouverture dans la profondeur pour Khuon, qui réussissait son contrôle avant de piquer le ballon au-dessus de Kerric (1-3, 80e). Le score aurait pu être plus lourd encore mais Le Gall manquait le cadre d'un cheveu (90e+3). Sans gravité. Arbitre: M.Jéhanno BUTS. Belz: B.Evenno (54e); Keryado: Conte (34e) et Khuon (71e et 80e). Avertissements. Belz: Kervadec (30e), R.Dreano (52e) et B.Evenno (72e); Keryado: Le Gall (55e) et Le Tallec (87e).

 

Lundi 21 novembre 2011 - Lorient Sport (PH) - AS Bélugas Belz (DRH) : 3-1 - Ouest France

On s'attendait à une domination de Belz, leader dans la division supérieure. Ce fut en effet le cas pendant les vingt premières minutes, mais de cette période, les Bélugas n'en retiraient rien. Solide dans ces cages, Masse annihilait tour à tour les tentatives de Le Gloahec et Poder (15'), et de Gourves (17'et 21'). Et puis, plus rien. Les supporters belzois devaient attendre la 76'pour voir leur équipe poindre à nouveau le bout de leurs crampons.

Une tête anodine surprenait la défense lorientaise qui laissait Kersuzan filer seul au but et égaliser. Égalisation en effet car, en face, Lorient sport avait débloqué son compteur bien avant. Après avoir su courber l'échine sans prendre de but au départ, les Lorientais, par un jeu direct vers l'avant vont se montrer de plus en plus inquiétant au fil des minutes et c'est Le Borgne d'un tir croisé qui trouvait enfin l'ouverture (1-0, 41'). Devant au score, les locaux ne lâchaient plus les commandes du match et étouffaient les Belugas. À l'égalisation belzoise, ils répliquaient par Gallen (2-1, 86'). Deux minutes plus tard, Bertin se chargeait de doucher les derniers espoirs adverses.

LORIENT SPORT - BELZ : 3-1 (1-0). Arbitre : M. Jouanno. BUTS. Lorient : Le Borgne (41'), Gallen (86'), Bertin (88'). Belz : Kersuzan (76').

Mikael Prod'Homme (Lorient Sport) : « On s'attendait à une opposition plus forte. En deuxième mi-temps, on a bien mis notre jeu en place. C'est encourageant pour la suite. »

Mikael Bouger (Belz) : « On n'a pas abordé le match par le bon bout. On a trop raté en début de match. Les meilleurs ont gagné aujourd'hui. »

 

Lundi 14 novembre 2011 - FC Lorient D - Belz  1 - 4 - Belz assure les quatre points - Le Télégramme

Les Lorientais ont subi la domination des Bélugas durant les 40 premières minutes sans se créer une véritable occasion. Pourtant, cette domination n'était pas farouche et le premier but des visiteurs (0-1, 8e) est surtout dû à l'erreur individuelle d'un défenseur lorientais, bien exploitée par Kersuzan qui ne laissait aucune chance à Scordia. La deuxième réalisation de Belz intervient sur une frappe puissante des trente mètres de Brendan Evenno qui va se loger dans la lucarne des buts de Scordia (0-2, 39e). Superbe but de break qui entraîne un peu de relâche dans les rangs belzois. Lorient en profite pour avancer vers le but adverse et Péron, lancé, bénéficie d'un contre favorable et sa frappe à ras de terre trompe Kerric (1-2, 41e) et permet à la réserve lorientaise de réduire le score.

Une seconde période bien terne

On pouvait espérer que la réduction du score allait donner de l'espoir aux Lorientais mais il n'en fut rien. Belz peinait également à avancer vers les buts adverses et ce n'est qu'à la 77e minute, sur un débordement de Le Navénec, que Belz bénéficiait d'un corner. Frappé par Lucas et légèrement dévié par un défenseur, le ballon prenait Scordia à contre-pied pour le troisième but des Bélugas. Un nouveau débordement de Le Glohaec, sur le côté droit avec un tir lobé dans la foulée, allait porter le score à 1-4 quelques minutes avant la fin du temps réglementaire. Gurvan Reboux, quelque peu dépité, regrettait non seulement le manque de fond de jeu mais aussi des cadeaux faits à l'adversaire. Mikaël Bouger se rangeait à l'essentiel: les quatre points de la victoire! Arbitres: M.Le Brun, assisté de M.Garrec et Le Bouteiller. BUTS. Lorient: Péron (41e); Belz: Kersuzan (8e), Brendan Evenno (39e), Lucas (77e), Le Glohaec (84e). Avertissements. Lorient: Ribaud (63e), Gauthier (85e), Hammouti (89e); Belz: Yohann Evenno (90e).

 

Mardi 8 novembre 2011 - Les Belugas se sont bien défendus contre Mendon - Ouest France

belz-mendon-groupe-of.jpg

Les bélugas ont revêtu leur nouveau maillot pour recevoir leur voisin mendonnais

Un public nombreux est venu assister, dimanche, au derby de DRH Belugas contre Hermine de Mendon. « Notre ambition est de figurer en haut du tableau, et plus si possible », a confié avant le match Michel Le Mer, président du club. Espoir bien fondé, puisque l'équipe A s'est bien défendue, l'emportant 2 à 1. « Un score assez logique, bien que les Mendonnais aient opposé une belle résistance », a commenté Michel Le Mer.

Prochain match de DRH Belugas : dimanche 13 novembre contre le FC Lorient 4.

 

Lundi 7 novembre 2011 - Belz remporte le derby et remplit son contrat - Ouest France

DRH. Belz - Locoal-Mendon : 2-1. Les Belzois ont su se défaire des Locoalo-Mendonnais en réalisant deux très bonnes entames de mi-temps.

belz-mendon-of.jpg

Le belzois Evenno (à droite face à Le Talour) auteur du but vainqueur dans ce derby

Il n'y avait que cinquante-quatre secondes de jeu quand le gardien de Locoal-Mendon, Arnaud Fortin est allé récupérer le ballon au fond de son but. En effet, sa défense se fait surprendre par Le Glohaec qui chipe le ballon dans les pieds d'un des défenseurs et s'en va seul au but pour ouvrir le score (1', 1-0). Belz se retrouve ainsi dans la meilleure situation possible, à savoir mener au score. Il faut attendre, le quart d'heure de jeu, pour voir un but pratiquement identique pour les visiteurs. Cette fois, c'est Guillard qui récupère une passe en retrait d'un défenseur belzois pour son gardien et qui en profite pour égaliser (1-1, 16'). La mi-temps est atteinte sur ce score sans qu'il n'y ait d'autres occasions de but. Chaque équipe fait preuve de combativité et d'envie mais le jeu reste assez décousu et cantonné en milieu de terrain.

Les Belzois vont refaire le coup du but express en début de deuxième mi-temps. Kerzuzan s'échappe seul en prenant la défense à revers pour se présenter devant Fortin mais au moment de sa frappe dans la surface de réparation, pressé par un défenseur adverse, il chute. L'arbitre n'hésite pas, il siffle penalty pour un tirage de maillot. C'est Yoann Evenno qui se charge de la sentence et qui la transforme (2-1, 46'). Le reste de la rencontre se résume à une opposition de style en défense-attaque. Les Belzois font face aux attaques de Locoal Mendon grâce à leur bon bloc défensif et opèrent en contre. Ils ont même plusieurs possibilités d'aggraver la marque par Le Glohaec (59'), par Kerzusan, très remuant (71', 83') mais le score en reste là.

BELZ - LOCOAL MENDON : 2-1 (1-1). Arbitre : M. Kergal. BUTS. Belz : Le Gloahec (1'), Yoann Evenno (46'sp). Locoal-Mendon : Guillard (16').

Mickaël Bouger (Belz) : « On est satisfait : on a rempli notre contrat. On a fait deux bonnes entames de mi-temps, après on a bien su défendre collectivement. Notre victoire aurait pu même être plus nette. »

Christian Troboa (Locoal-Mendon) : « Quand on prend deux buts à chaque entame de mi-temps, on se rend quand même la vie difficile ! Après, on a tenté de poser le jeu pour revenir mais il est ardu de percer ce bloc défensif. »

 

 

 

belz-ergue-supp.jpg

Les supporters étaient nombreux, dimanche, tout autour du stade, et les jeunes de l'Entente n'ont pas manqué à l'appel, jouant à fond leur rôle de ramasseurs de balles.

Organisée comme un match de gala, la rencontre du cinquième tour de la coupe de France, dimanche à domicile face à Ergué-Gaberic, a donné à voir un très beau niveau de jeu, apprécié des nombreux supporters présents tout au long de la main courante et dans la tribune.

Attaque fragilisée

S'ils ont admiré la célérité et la précision des joueurs d'Ergué Gabéric, qui forment une excellente équipe de DSR, ils ont aussi loué la prestation des locaux qui leur ont tenu la dragée haute durant la première période, faisant quasiment jeu égal, avant d'être dominés en deuxième période, handicapés par une attaque fragilisée du fait de blessures. Au coup de sifflet final, les Belugas s'inclinaient sur le scorede 0-3. Pour cette rencontre, l'Entente de la ria a aussi participé au spectacle avec ses U11 et U13 qui ont accompagné les joueurs pour leur entrée, et ont offert une animation durant la mi-temps. Et tout au long du match, les jeunes joueurs ont assuré le ramassage des ballons.

 

Lundi 17 Octobre 2011 - Belz (DRH) - Ergué (DSR): 0-3. L'aventure est terminée - Le Télégramme

belz-ergue-lt.jpg

A l'image du Gabéricois Le Corre, qui devance ici à la récupération du ballon le Belzois Evenno (à droite), les Morbihannais n'ont pas réussi à prendre le meilleur sur les Finistériens.

Match de gala à Belz, hier après-midi, les Belugas recevaient les Finistériens d'Ergué-Gabéric pour le 5e tour de la Coupe de France. Les locaux, qui évoluent en DRH, avaient fort à faire face à leurs homologues qui s'illustrent eux en DSR. Dès le début du match, les deux équipes cherchent à marquer, quitte à y délaisser la manière. La première occasion est gabéricoise: à la 16e, Feillet lance Guichaoua qui transmet à Caudal mais l'arbitre, M.Gourdel, siffle le hors-jeu. Après plusieurs occasions en faveur des visiteurs, Belz se procure sa première véritable occasion: à la 34e, suite à un corner de Evenno, Kersuzan récupère et décoche une jolie frappe bien détournée par le gardien. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge. Belz tient le coup mais Ergué-Gabéric maîtrise plus le jeu. Une vérité qui va se vérifier dès le retour sur le terrain, à la 47e, Le Corre, sur le côté droit, centre tir, et avec une légère déviation le ballon se retrouve au fond des filets. Les Gabéricois ouvrent la marque, 0-1. Belz, quelque peu secoué par les adversaires du jour, tente de revenir au score: à la 53e, Le Gloahec passe à Le Guen qui tente une frappe des 25 mètres: c'est cadré mais Pernarech, l'enlève de la lucarne. Un espoir de courte durée pour Belz, puisqu'à la 78e Caudal récupère le ballon au milieu de terrain; le gardien belugas sort mais loupe le ballon, Caudal termine le travail et alourdit le score, 0-2. Quelques minutes plus tard, à la 83e, suite à une belle échappée de Caudal, qui prend de vitesse le défenseur belugas, il parvient à tromper le gardien, 0-3. S'en est trop pour les locaux qui tentent une rébellion, Guillou transmet dans la profondeur pour Le Correqui redonne à Guillou pour trouver Gloanec qui décoche une belle frappe mais Pernarech est bien présent. Belz sort de cette Coupe de France battu par plus fort. Les hommes de Bouger auraient pu rivaliser s'ils n'avaient pas mal joué leurs coups de pied arrêtés. Les joueurs de Philippe seront, eux, présents au 6e tour, ils connaîtront leur adversaire mercredi. BUTS. Pour Ergué-Gabéric: Le Corre (47e), Caudal (78e, 83e).

 

Lundi 17 octobre -2011 - Belz Belugas AS (DRH) - Ergué Gabéric (DSR) : 0-3 - Ouest France

L'entame du match est mitigée avec des pertes de balle des deux côtés. Les équipes manquent de réussite et ne parviennent pas à construire le jeu. Ce sont les visiteurs qui se créent la première occasion. Guichaova passe pour Le Corne qui marque, mais est dit en position de hors-jeu. Le reste de la première mi-temps est bien triste avec très peu d'occasion.

Dès la reprise, Ergué Gabéric concrétise. À la suite d'un cafouillage dans la surface de réparation, le ballon retombe dans les pieds de Le Corne qui parvient à tromper le gardien par sa frappe du côté droit (0-1, 47'). Belz craque et prend deux buts coup sur coup. Caudal parti tout seul du milieu de terrain, dépasse le gardien et n'a plus qu'à envoyer le cuir au fond des filets (0-2, 78'). Il récidive quelques minutes plus tard (0-3, 83').

BELZ - ERGUÉ GABÉRIC : 0-3 (0-0).

Arbitre : F. Gourdel. BUTS. Le Corne (47'), Caudal (78', 83'). AVERTISSEMENTS. Belz : Le Gloahec (76').

 BELZ : Kerrac, Evenno Y, Le Bohec, Kervadec, Mahéo, Evenno B, Le Gloahec, Lucas, Le Forestier, Le Guen, Kersuzan, Bosnjak, Gourves, Guezo. Entraîneur : Mikaël Bougen.

ERGUÉ GABÉRIC : Pernarech, Porsmoguer, Henry, Le Moigne, Lexq, Loxq, Guillou, Feillet, Jacq, Guichaova, Le Corne, Caudal, Nicolas, Gleanec. Entraîneur : Florent Philippe.

Mickaël Bouger (Belz) : « Ce fut un match difficile mais nous nous sommes bien défendus. Le score final est un peu sévère surtout que nous avons effectué une bonne première mi-temps. »

Florent Philippe (Ergué Gabéric) : « L'équipe adversaire était très sérieuse et nous nous étions préparés à ce match. La deuxième mi-temps fut nettement plus facile que la première. »

 

Vendredi 15 Octobre 2011 - « Au club, tout le monde espère passer ce cinquième tour » - Ouest France

prep-belz-ergue-2-1.jpg

Simon Kersuzan (à droite) et ses coéquipiers, tenteront de franchir le cap du cinquième tour de la coupe de France, dimanche.

Entretien

Michel Le Mer, président de l'AS Belugas

Dimanche, vous recevez Ergué-Gabéric en coupe de France. Comment se présente ce match ?

Ergué-Gabéric évolue une division au-dessus de nous. Cette équipe a fait un bon début de championnat (Ergué-Gabéric est deuxième de sa poule de Division supérieure régionale). C'est tout ce qu'on sait sur cette équipe. Ce qui nous satisfait surtout, c'est de jouer à domicile. Ça faisait deux ans que ça ne nous était pas arrivé en coupe de France.

Vous pensez pouvoir passer ce cinquième tour ?

On va jouer devant à peu près 200 spectateurs. C'est un avantage. Je pense donc que c'est du 50-50. Au club, tout le monde espère franchir ce tour pour recevoir une grosse équipe ensuite, comme l'US Montagnarde, par exemple. Il faut savoir que l'AS Belugas n'est jamais allé au-delà du cinquième tour. Se qualifier dimanche, ce serait donc un gros événement pour nous. En tout cas, ce match, c'est un beau challenge.

C'est quoi l'objectif du clubcette saison ?

On descend de DSR où on a évolué une année. On a de jeunes joueurs qui ont acquis de l'expérience. On ne leur a pas fixé l'objectif de remonter immédiatement mais, à mon avis, on y parviendra dans les saisons à venir. Ce qu'on veut, c'est bien figurer en haut du tableau et asseoir cette équipe, qui a une moyenne d'âge de 22-23 ans. C'est un bon groupe, qui vit bien ensemble. Sinon, on voudrait faire monter l'équipe B en Division 2 mais on aura du mal car on manque d'effectif.

Combien le club compte de licenciés ?

Vétérans compris, nous avons 80 seniors. Chez les jeunes, nous sommes en entente avec Etel et Erdeven. L'entente de la Ria compte environ 120 joueurs dont soixante viennent de chez nous. En tout, l'AS Belugas, c'est donc un peu moins de 150 licenciés. Nous avons aussi une bonne trentaine de dirigeants.

Et les arbitres ?

Nous en avons trois. Nous sommes dans les clous par rapport à ce qu'on nous demande en Division régionale honneur, le niveau où se situe notre équipe première. On essaie également de lancer un jeune de 16 ans. On a fait un gros travail de ce côté-là. Il faut se rappeler que, l'an passé, on n'avait aucun arbitre en début de saison.

Vous manquez de terrains...

C'est vrai. L'idéal, ça serait de mutualiser les installations entre Belz, Erdeven et Etel pour que nos seniors puissent utiliser ces terrains. J'ai fait une demande en ce sens au maire de Belz.

Belz Belugas AS - Ergué-Gabéric, dimanche à 15 h au stade de l'Abbé Joseph Raoul.

David DUPRÉ.

 

Jeudi 14 Octobre 2011 - AS Belugas. Au cinquième tour de la Coupe de France - Le Télégramme

prepa-ergue.jpg

Les joueurs des équipes seniors, mercredi, à l'entraînement, en vue des matches de dimanche, contre Ergué-Gabéric, Locoal-Mendon et Ploemel.

Événement pour les Belugas et leurs supporters, ce dimanche: l'équipe fanion recevra les Paotred Dispount Ergué-Gabéric, pour le cinquième tour de la Coupe de France. «Nous ne sommes pas parvenus à ce niveau de la coupe depuis bien plus de dix ans, et nous avons eu la chance, au tirage, de pouvoir jouer à domicile, se réjouit Michel Le Mer, président du club. C'est un bon tirage: depuis deux ans, nous n'avons pas reçu en coupe».

Remplis d'espoirs

Quant à l'équipe adverse, elle évolue au niveau DSR, d'où les Belugas sont descendus cette saison: «Ça peut nous laisser quelques chances de passer». Et dans ce cas, à la faveur du tirage, les Belugas pourraient recevoir une grosse équipe pour le sixième tour. Cet espoir, les Belugas l'entretiennent à la faveur d'un bon début de saison, comme le souligne le président, fier de ses joueurs et de leur assiduité à l'entraînement. Mercredi, ils étaient ainsi plus d'une vingtaine à chausser leurs crampons. Cette assiduité rassure aussi le président pour son équipe réserve, malmenée depuis le début de saison, du fait notamment de blessés au sein de l'effectif: «Il faut recadrer des choses, mais on a les moyens de bien figurer cette saison».

Pratique Dimanche 16octobre: à15h, match de coupe contre Ergué-Gabéric (le match de championnat contre Languidic est reporté); en ouverture, à13h, la B reçoit Locoal-Mendon, en championnat.

 

Mardi 11 octobre 2011 - Bouger : « Jouer un gros au prochain tour » - Ouest France

interview.jpg

DRH (groupe F). Encore en course en Coupe, les Bélugas de Belz se sont relancés en championnat. Leur entraîneur fait le point.

Trois questions à...

Mickaël Bouger, votre victoire en déplacement contre l'Essor (1-2) vous a permis de faire la bonne opération du week-end...

On savait qu'on pouvait remonter dans le peloton de tête en cas de victoire (troisième place, à un point des deux leaders, le Folclo et Locoal-Mendon). Même si ce n'est que le troisième match de championnat, c'est mieux pour le moral d'être dans le haut du classement. On a bien débuté dimanche, mais sans pouvoir marquer et on prend un but sur penalty. On les a ensuite mangés dans l'impact physique et on aurait pu mettre trois ou quatre buts de plus en fin de match.

Pensez-vous pouvoir retrouver la DSR dès la saison prochaine ?

On ne parle pas de montée pour l'instant. Le championnat est long, on fera un premier bilan au mois de décembre. Un bon maintien, ce serait déjà bien. Le groupe est jeune et a un bon état d'esprit. Il ne lâche rien. On ne marque pas énormément de buts, mais on est bons défensivement. J'insiste beaucoup sur ce secteur.

Vous affrontez Ergué-Gabéric (DSR) dimanche au cinquième tour de la Coupe de France. Un adversaire à votre portée ?

La Coupe, c'est la cerise sur le gâteau, d'autant que ce sera notre premier match à domicile dans cette compétition depuis deux ans ! Avec Ergué-Gabéric, c'est du 50-50. On les a joués quand j'étais à Quéven et c'est une équipe très physique, comme nous. C'est la première fois que cette génération arrive à ce niveau. Je crois que le meilleur résultat du club est un sixième tour. On va jouer notre chance à fond. Si on peut passer et prendre un gros au prochain tour...

 

Lundi 10 Octobre 2011 - ESSOR - Belz Bélugas : 1-2. L'ESSOR sans ressort -Le Télégramme

belz-essor.jpg

Al'image de ce duel, Kersuzan et les Bélugas ont pris le meilleur sur Portanguen et les joueurs de l'ESSOR.

Pour n'avoir pas su bonifier ses périodes de domination, l'ESSOR a subi la loi de Bélugas très opportunistes et maîtres de leur défense.

Pourtant tout avait bien commencé pour les joueurs de François Le Boursicot, qui, dès leur première réelle attaque ouvraient le score sur penalty, Vogt ayant converti la sentence sifflée suite à une faute sur Nicolo en pleine surface (7e). Dès lors, les joueurs d'Outre-Rade s'installaient dans le camp de Belz, mais sans vraiment mettre en danger la défense adverse. Certes, sur un coup franc de Philippe aux trente mètres, Kerric pouvait trembler, mais le cuir passait au-dessus de sa cage (30e). Cet épisode réveillait un peu les hommes de Mikaël Bouger qui s'enhardissaient et sur un coup franc obtenu suite à une sortie à la main hors de sa surface d'Huet, Le Bohec obtenait l'égalisation, son tir étant détourné dans ses propres filets par le gardien de l'ESSOR (34e). Relancé dans le match, Belz se montrait dangereux par Le Forestier (35e) et par Le Gloahec qui reprenait de volée un bon centre de B.Evenno, mais sans succès (37e). Dès la reprise, Belz, plus tonique, mettait la pression sur le but d'Huet, Le Forestier bien lancé en profondeur par Gourves butait sur Huet bien sorti (54'). Dans la foulée, ce même duo avec cette fois Le Forestier dans le rôle de passeur débordait l'arrière-garde de l'ESSOR, le tir croisé de l'avant des Bélougas trompait Huet mais échouait sur le poteau droit des locaux et était repris par Le Gloahec (55e). Belz avait fait le plus dur, car malgré une nette mais stérile domination, L'ESSOR ne parviendra plus à revenir au score, manquant singulièrement de rythme et se cassant les dents sur une arrière-garde de Belz bien organisée. Finalement, l'ESSOR avait eu une grosse heure de domination territoriale, mais Belz plus réaliste, avait acquis en quelques minutes son second succès consécutif en championnat. Arbitre: M.Veille. BUTS. ESSOR: Vogt (7e sp); Belz: Le Bohec (34e), Le Gloahec (55e). Avertissements. ESSOR: Huet (31e), Fayot (43e), Vigouroux (66e); Belz: Gourves (25e), Le Bohec (78e). Expulsion. ESSOR: Fayot (90e).

 

Lundi 3 octobre 2011 - Les Belzois ont fait le boulot proprement - Ouest France

COUPE DE FRANCE (4 e tour). Guémené (D2) - Belz (DRH) : 1-5. C'est à leur rythme que les Belzois ont fait respecter la hiérarchie dans un match qui a tardé à démarrer.

 guemene-belz-of.jpg

Auteur de deux buts, Le Forestier a été l'un des artisans de la qualification de Belz

Après une première période fut particulièrement terne, seulement éclairée par une frappe splendide des 20 m de Le Forestier, décalé sur la gauche par Kervadec (0-1, 6'), les pensionnaires de Ligue se sont qualifiés sans être inquiétés.

Les Guémenois, qui n'avaient pas réussi à s'approcher du but de Kerric pendant ces 45 minutes, n'avaient eu qu'une seule opportunité, sur un coup-franc bien placé, mais non cadré de Le Doujet (31'). À l'actif des visiteurs, une frappe de B. Evenno, stoppée par Guigueno (23').

La seconde période fut plus enlevée, mais les Belzois, qui avaient haussé le rythme dès la reprise avec une frappe de Le Forestier au ras du poteau (48'), ôtaient rapidement tout suspense à la rencontre. Le Forestier héritait d'un ballon remis en retrait et contrait le dégagement de Guigueno pour doubler la mise (0-2 ; 52'). On retrouvait encore Le Forestier à l'origine du 3e but. Une talonnade pour Kersuzan et Guigueno s'inclinait (0-3 ; 62'). La défense locale sombrait une nouvelle fois, Kervadec reprenant au 2e poteau un corner de B. Evenno (0-4 ; 67'). Dur pour les locaux, qui deux minutes plus tôt avaient trouvé la transversale sur un tir de Le Doujet, d'autant plus qu'ils concédaient un 5e but gag sur un long dégagement de Kervadec, dévié de la tête par Lucas (0-5 ; 82'). Les Guémenois parvenaient quand même à sauver l'honneur pendant le temps additionnel par Coudron (1-5 ; 90+2'). Mais il y avait bien longtemps que les hommes de Bouger avaient leur qualification en poche.

GUÉMENÉ - BELZ : 1-5 (0-1). Arbitre : M. Sénéchal. 120 spectateurs. BUTS. Guémené : Coudron (90+2'). Belz : Le Forestier (6', 52'), Kersuzan (62'), Kervadec (67'), Lucas (82').

Anthony Jaffré (Guémené) : « On n'est jamais vraiment entré dans le match. Au repos, on pouvait encore y croire car l'adversaire n'avait pas fait beaucoup mieux que nous. Mais notre défense, habituellement solide, est passée à côté, en ayant toujours au moins trois m de retard dans l'attaque du ballon. »

Mickaël Bouger (Belz) : « On a abordé ce tour avec le plus grand sérieux, sachant que Guémené avait fait une perf au tour précédent. Après une mi-temps en demi-teinte, notre supériorité physique a fait la différence et nous a facilité la tache. On a donc fait le boulot pour être au 5 e tour. »

 

Lundi 19 septembre 2011 -L'AS Belugas lance un abonnement à l'année - Le Télégramme

Pour cette nouvelle saison, l'ASBelugas lance une formule d'abonnement pour ses plus fidèles supporters. «Il s'agit d'un carte d'abonnement à l'année, qui donne droit à l'entrée au stade pour les matches disputés à domicile et une consommation par match. Il y a les onze matches de championnat plus les matches de coupe», explique Simon Kersuzan, vice-président en charge de la communication et de l'animation du club. Ces cartes seront proposées au stade à compter du premier match de championnat à domicile, le 25 septembre, avec la rencontre de DRH Belz-Plumeliau. «La carte est proposée à 50EUR, ça fait 1,60EUR au total par match, soit une très importante réduction».

 

Lundi 12 septembre 2011 - DHR/Lorient Folclo - Belz Bélugas: 2-1. Le promu imprime sa marque - Le Télégramme

Il n'a fallu que quelques minutes d'observation, entre le promu lorientais et Belz, ex-pensionnaire de DSR, pour que le match se débride.

folclo-belz-lt.jpg

N'Dong (à droite), à la lutte avec Dreano, et les promus lorientais ont bien démarré la saison en battant les Bélugas.

Dès la sixième minute, Belz déclenchait sa première frappe par Kersuzan mais elle était hors cadre.
Le capitaine du Folclo, Azaouzi, répliquait (12e) d'un tir puissant de 30 mètres mais sans plus de succès. C'étaient encore les visiteurs qui mettaient la pression par Le Glohaec dont le tir lobé avait failli surprendre Benakli qui devait s'y reprendre à deux fois pour récupérer le ballon (21e). L'ouverture du score survenait quelques minutes plus tard (26e) après une talonnade d'Otmane pour Guillosson qui battait, d'un tir croisé, Kerric (1-0). Deux actions de part et d'autre mais avantage aux Lorientais. Avantage qui sera de courte durée car Le Bohec, le défenseur belzois, franchissait la ligne médiane et, voyant Benakli avancé, décochait une frappe de plus de 40 mètres qui surprenait le gardien du Folclo (31e, 1-1). Sur une percée de Kersuzan, Belz était à deux doigts de prendre l'avantage mais son tir (40e) était dévié par Benakli en corner. C'était ensuite Gélébart, pour le Folclo, qui voyait son tir de loin repoussé par la barre transversale (41e). Puis, Guillosson repren0nait, de la tête, un centre d'Azaouzi et le Folclo prenait l'avantage juste avant la pause (43e 2-1).

Une seconde période tendue

Au retour des vestiaires, le jeu perdait en qualité, les organismes manquaient de compétition et on voyait beaucoup d'imprécisions de chaque côté, entraînant de trop nombreuses fautes. Belz se créait une occasion de revenir au score sur un corner où le ballon était repoussé dans les pieds d'Arnaud Le Forestier qui frappait instantanément (69e) sur l'extérieur du montant des buts de Benakli. Le Folclo manquait également par deux fois dans la finition des actions. Guillosson encore voyait sa frappe détournée par le gardien (66e) et Ndiogou butait sur Kerric (84e). Pour Karim Khichane «tout n'était pas parfait, avec un manque de cohésion» et Mikaël Bouger qualifiait la rencontre de «match moyen où les siens avaient fait preuve de trop de suffisance».Arbitre: M.Gicquel, assisté de M.Quero et Guillon. BUTS. Lorient Folclo: Guillosson (26e, 43e); Belz Bélugas: Le Bohec (31e). Avertissements. Lorient Folclo: Hellec (49e), Ndong (88e); Belz Bélugas: Danet (55e), Evenno (80e).

 

Lundi 12 septembre 2011 - Ouest France

Groupe F. Dans ce groupe équilibré, toutes les équipes qui jouaient à domicile ont gagné.

folclo-belz-of.jpg

Le Folclo a souffert pour s'imposer face à une bonne équipe de Belz

Il n'y a pas eu de victoire à l'extérieur en cette première journée de championnat. Les six équipes recevant l'ont emporté, comme par exemple Locoal-Mendon, qui a bousculé les jeunes pousses du FC Lorient sur le score de 4 à 1. Christian Troboa reconnaissait : « Même si on a été mené au score rapidement, on a su réagir en égalisant peu de temps après. Le résultat est logique. C'est un bon départ. On avait à coeur cette fois de bien démarrer la saison. » Son adversaire, Gurvan Reboux, était quant à lui quelque peu dépité : « On a rendu une copie blanche, il n'y a rien à redire... Si ce n'est qu'il nous faut travailler ! »

L'autre leader au goal-average est Languidic, victorieux lui aussi par 4 buts à 1 des Goélands de Larmor-Plage. L'entraîneur languidicien, Mickaël Briend, déclarait après la rencontre : « Le score est normal car on a toujours mené. En fait, c'est l'équipe qui a fait preuve du plus de maturité qui a fait la différence. » Ce que confirmait Bruno Le Liboux, le coach des Larmoriens : « On ne fait pas un mauvais match, mais on manque vraiment d'expérience car l'équipe est jeune. »

Viennent ensuite au classement les équipes qui l'ont emporté par deux buts d'écart, comme l'Essor, qui a triomphé d'une équipe très solide d'Auray. Mais aussi les Quiberonnais, qui se sont défait des joueurs de la Vigilante de Keryado. Jean-François Congratelle, de Quiberon, restait mesuré après la victoire de son équipe : « On a fait une très bonne première mi-temps, ce qui nous permet de mener au score. Mais en face, il y avait une équipe de qualité avec de très bonnes individualités. Ils ont égalisé normalement, mais on a su réagir pour faire la différence en fin de rencontre. »

Autres gagnants, sur un score plus étriqué, qui leur permet quand même d'être dans le peloton de tête : le Folclo et Pluméliau. Karim Khichane, le coach des Lorientais analysait : « On a été bousculé par une bonne équipe de Belz, qui impose de l'impact physique. On l'emporte, c'est bien, mais on a encore beaucoup de progrès à réaliser. » Fabrice Le Sauce, l'entraîneur de Pluméliau, était lui soulagé par cette première victoire face à des Guidélois accrocheurs : « Guidel aurait dû mener en début de rencontre et, en fait, c'est nous qui ouvrons la marque sur notre première attaque. C'est un bon démarrage et on ne peut que s'améliorer ! »

 

Jeudi 8 septembre 2011 - Carnac remporte le challenge Pierre-Perrigaud -Le Télégramme

pierrot-perrigaud-lt.jpg
Le groupe des Carnacois, vainqueur du challenge Pierre-Perrigaud, avec Marielle Perrigaud, l'épouse de Pierrot, Ludovic, son fils, Malloé, sa petite fille âgée de 4 mois, Philippe Le Mignant, maire adjoint, Gilbert Gouzerh, coordinateur du tournoi, et Michel Le Mer, président de l'AS Belugas.

Instauré il y a quatre ans en hommage à un bénévole particulièrement actif et apprécié de l'ASBelugas, le challenge Pierre-Perrigaud perpétue son souvenir par son ambiance amicale. C'est ce qu'a souligné Gilbert Gouzerh, cheville ouvrière de ce rendez-vous des vétérans, samedi, à l'issue d'une édition remportée par Carnac. Lors de cette édition, les vétérans de Carnac, qui venaient pour la première fois, ont été talonnés par ceux de l'Hermine de Locoal-Mendon et les joueurs de l'Entente foot loisirs de Belz. Les autres participants étaient les vétérans de l'AS Belugas et de Landaul, l'équipe des sapeurs-pompiers du CS Belz et une équipe composée des collègues de Pierre Perrigaud dans son entreprise Auray Pneus.

 

Mardi 6 septembre 2011 - Les vétérans n'oublient pas Pierrot Perrigaud - Ouest France

 pierrot-perrigaud-of.jpg

L'équipe de Carnac a remporté le challenge Pierrot Perrigaud

Pour la quatrième année, les vétérans de l'AS Les Bélugas ont mis en place, samedi après-midi, le challenge Pierre-Perrigaud, dédié à la mémoire de leur camarade décédé en février 2008. Huit équipes sont entrées en compétition. Gilbert Gouzerh, responsable de l'équipe vétérans, explique : « Carnac a remplacé une équipe qui ne pouvait pas venir. C'est leur première participation et leur première victoire. »

 

vendredi 05 août 2011 - Neuf nouveaux joueurs intègrent l'AS Bélugas - Ouest France

Les joueurs séniors de l'AS Bélugas lors de l'entrainement de lundi soir

Les entraînements de l'AS Bélugas ont repris. Lundi soir, les joueurs étaient dirigés par Mickaël Bouger, qui les encadre pour la deuxième année. L'équipe fanion va évoluer cette saison en DRH. Simon Kersuzan, responsable de la communication, précise : « La priorité sera donnée à la montée de l'équipe B, qui évoluera en division 3. »

On note l'arrivée d'Antoine et Arnaud Le Forestier (La Montagne) ; Anthony Le Guen (Pluvigner) ; François Le Mignant (Ploemeur) ; Vivien Guézo (Erdeven-Etel) ; Marc Le Gras (Locoal-Mendon) ; Erwan Morgand et Maël Lucas (Entente de la Ria), et Tony Kerno (Hennebont). Une série de matchs amicaux prépareront la saison, avec samedi 6 une rencontre contre Séné.

Deux soirées loto sont programmées les vendredis 5 et 12 août, à 20 h 30, à la salle polyvalente, animées par Liline Lamour. Formule bons cadeaux de 80 à 500 €. La carte, 3 € ; les six, 15 € ; les huit, 20 €. Restauration sur place.

 

Lundi 25 juillet 2011 - Neuf recrues aux Belugas - Le Télégramme

Samedi, la journée d'intégration a débuté par une rando VTT jusqu'à Plouharnel, avant un repas grillades et un concours de pétanque.

Les vacances sont terminées pour les joueurs de l'AS-Belugas. Depuis la semaine dernière, ils ont rechaussé leurs crampons en vue de la saison 2011-2012. Les entraînements ont lieu les lundis, mercredis et vendredis, et l'objectif de saison est le haut du tableau de la DRH pour l'équipe fanion et la montée en D2 pour l'équipe réserve (1), comme le rappelait le président Michel Le Mer, samedi, lors de la journée d'intégration. Le groupe des seniors voit l'arrivée de neuf nouveaux joueurs: Vivien Guezo (Erdeven-Etel-Foot, ex-Belugas), Antoine et Arnaud Le Forestier (U19 à la Montagne), Marc Le Gras (Entente de la Ria - Erdeven-Etel-Foot), Anthony Le Guen (Keriolets), François Le Mignan (Ploemeur), Quentin Le Sauce (Locquenin), Mael Lucas (Erdeven-Etel-Foot, ex-Belugas), Erwan Morgand (Entente de la Ria - Erdeven-Etel-Foot) et Tony Kerno (Hennebont et USM).

Des matchs préparatoires

Cette pré-saison sera ponctuée de matches préparatoires: samedi 30 en interne, le 6 août contre Séné, le 12 contre Locoal-Mendon, le 17 contre le CEP (à Belz), le 20 contre l'Essor. Parallèlement, au niveau des festivités, l'AS-Belugas réitère ses deux lotos d'août, les vendredis 5 et 12, animés par Liline Lamour, avec une dotation en bons d'achats (500EUR, 300EUR, 250EUR, etc.).

(1) La saison prochaine, l'équipe B jouera en ouverture de la A.

 

Jeudi 23 juin 2011 - Michel Le Mer reconduit à la présidence - Le Télégramme

Les membres du comité directeur et du nouveau bureau réunis mardi soir, à la salle des Pins.

Peu de changement dans l'équipe dirigeante de l'AS Belugas: réuni mardi soir, le comité directeur, issu de l'assemblée du 11juin, a reconduit Michel LeMer à la présidence du club. Il sera entouré de trois vice-présidents: Philippe Kermorvant, responsable de la vie sportive; Simon Kersuzan, responsable de la communication et de l'animation; Thony Lemarchard, responsable de la commission jeunes. Yannick Pessel et Michèle LeBayon ont été reconduits au secrétariat. Quant à la trésorerie, l'intérim sera assuré par Michel Le Mer. Le conseil a aussi constitué les différentes commissions et désigné ses quatre représentants auprès de l'Entente de la ria: Thony Lemarchand, Christophe Gahinet, Yannick Pessel et Michel Le Mer